Lumière ou Ténèbres: un choix à faire!

big_artfichier_743114_5708292_201605231811601

Une seule chose compte finalement dans la vie: accepter Dieu ou le refuser! Si on l’accepte, on entre dans la Lumière; si on le refuse, on reste dans les Ténèbres. Cette façon de voir les choses nous vient de l’Évangile et plus précisément de saint Jean, auteur du 4e évangile. Dom Guillerand nous l’explique dans son commentaire du Prologue:

La Lumière luit dans les ténèbres et les ténèbres ne l’ont pas reçue

(Jean 1, 5)

« Pour pénétrer tout ce Prologue, comme aussi bien tout ce quatrième évangile, il faudrait être entré dans l’âme de saint Jean, il faudrait s’être laissé transporter par lui dans ces profondeurs de la vie divine où on sent si nettement qu’il avait, lui, sa demeure et sa vie. Pour lui, Dieu est Lumière. La vie de Dieu, c’est la manifestation de cette lumière. Elle est faite éternellement par le Père au Verbe: et c’est ce qu’il nous vient de dire: « Au commencement était le Verbe; il avait sa résidence en Dieu, il était Dieu; il était la Vie; toute vie, tout être, tout mouvement d’être est en lui, et il était aussi la lumière des hommes ». Voilà le monde divin; voilà, en quelques mots, le tableau de ce monde; un principe qui est océan, source. Là, tout être, toute vie. De là, toute manifestation d’être et de vie, donc toute lumière.

Hors de là, les ténèbres. Les ténèbres ne sont pas; les ténèbres, c’est l’absence de lumière. Mais la Lumière peut se donner aux ténèbres. Elle peut se répandre hors d’elle-même. Cette expansion extérieure n’est pas une nécessité pour elle. Rien ne lui est nécessaire qu’elle-même; elle est tout, elle trouve tout en elle-même. Pourtant, elle aime se répandre, car elle n’est rien autre que l’Être qui est. Or, l’Être se donne autant qu’il est. L’Être essentiel est le don de soi essentiel. La Lumière ne veut et ne peut qu’éclairer. Dans la mesure où elle le fait, les ténèbres reculent.

La lumière dont parle ici saint Jean est la divine Lumière dont il a été le disciple et l’ami, qu’il a contemplée, aimée, accueillie dans sa manifestation terrestre. Les ténèbres ce sont les âmes fermées à ce divin rayon. Nous sommes là sur le terrain spirituel et surnaturel. Tout le quatrième évangile nous y tient sans cesse: « Je suis la lumière du monde, dit le Maître aimé du disciple aimant … Celui qui me suit ne marche pas dans les ténèbres » (Jean 8, 12). La lumière qui l’éclaire, c’est la Lumière qui est Vie, c’est la Lumière qui rayonne pour se donner, qui se donne pour qu’on la voie, et qui vivifie en se montrant. Mais tous ne la voient pas. Il y a des demeures qui se ferment. Celles qui l’accueillent deviennent lumineuses; la Lumière s’enfante en elles; elle y reproduit son éclat et sa chaleur qui sont ses traits; elles deviennent « filles de lumière ». Les autres restent dans la nuit: ce sont les « filles des ténèbres ». Les premières s’ouvrent à la Vie, les secondes à la mort. Les unes et les autres se donnent et vivent de ce don. Mais les premières se donnent à la vraie vie et vivent vraiment, et les secondes se donnent à des ombres et n’ont que l’ombre de la Vie.

Les longs siècles qui ont précédé la venue de Jésus sont en ce court verset. Pour saint Jean, une seule chose compte, et il a raison: l’attitude que l’on prend à l’égard de la Lumière. On l’accepte ou on la refuse; si on l’accepte on la voit, on voit qu’elle se donne, on se donne comme elle se donne, et c’est la vie. Si on la refuse, on reste dans les ténèbres, on ne voit que ce qui n’est pas: on s’unit à ce qui n’est pas … et c’est la mort. La littérature chrétienne, tous les Pères de l’Église, les théologiens, les auteurs spirituels, ne peuvent que redire cela, sans jamais atteindre à la profondeur des mots si brefs du disciple au regard d’amour. »

(Écrits spirituels, tome 1, page 103 s)

A propos moinillon

jacques172.com
Cet article, publié dans Amour, Évangile, Bonheur, Carthusian, Cartuja, Certosa, Certosini, Charterhouse, Chartreuse, Chartreux, Désir de Dieu, Dieu, Foi, Kartusija, Kloster, Monde, Paysage, Révélation, Spiritualité, Tentation, Verbe, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Lumière ou Ténèbres: un choix à faire!

  1. AnaStpaul dit :

    Amen amen! Magnificent – as Dom Guillerand says – everyone else speaks and writes and shouts in many words « without ever reaching the depth of the disciple’s words, so brief in the eyes of love. »
    I remember well at school, having to choose an Evangelist for final year thesis and examinations, I chose John and I called it « Because he loved » – this is John, this is the crux of every single « John word » – and Fr Jacques, I gained a Distinction – A+++ with a recommendation and a « Special Mention » for my Title alone. 🥰

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.