Le mystère de la vie

OIP (1)

Dans la présente méditation, dom Guillerand aborde le mystère de la vie en Dieu. Si la vie de toute créature est déjà en soi un mystère, qu’en doit-il être de la Vie intime qui anime et uni les trois Personnes divines? Basée sur les données classiques de la théologie mais exprimée en termes poétiques et des plus personnels, cette méditation peut nous laisser insatisfaits, voir déconcertés. Que le lecteur veuille bien prendre son mal en patience … sachant que certaines notions ne peuvent s’intuitionner qu’avec le temps (toute une vie, dans le cas de ce chartreux).

En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes

(Jean 1, 4)

« Jean avance dans sa description; ses phrases brèves ont une plénitude à laquelle je n’ose même pas songer, tant elles me dépassent. Celle que je viens d’écrire enferme un triple mystère: le mystère de la vie en sa source divine, le mystère de cette vie répandue hors de sa source, et le mystère de lumière qui procède de cette vie. Je passerai mon éternité à contempler ces mystères sans les pénétrer pleinement. Que puis-je espérer des quelques heures d’ici-bas consacrées à les méditer! (…) La vie est un don supérieur de l’Esprit, distinct et nouveau. Ce qui la caractérise, c’est l’intériorité. Ce don se fait tout entier au-dedans de l’être vivant. Nous n’en percevons pas le mystère. Nous ne voyons que ce qui précède et suit. Nous voyons la graine jeter dans le sol ses racines et dans l’air sa tige, puis ses branches. Ce ne sont là que les mouvements extérieurs du vivant. Le mouvement propre de la vie est beaucoup plus profond, mais insaisissable. (…)

Vie et lumière en saint Jean sont toujours unies. Évidemment, ce sont des vues profondes avec lesquelles il faut se familiariser; il faut regarder longuement, souvent, avec toute son âme, ces réalités qui, pour le disciple aimé, étaient devenues l’unique spectacle intérieur et l’unique pensée. La vie est le mouvement de la lumière; la lumière est la manifestation de la vie. La vie se montre en se mouvant; c’est son mouvement qui la fait voir. Vivre c’est se mouvoir; en se mouvant on se montre. Lumière et vie sont donc intimement liées, et en définitive ne font qu’un. Ce sont divers aspect de l’Être. (…) « La vie est dans le Verbe, et c’est cette vie même qui éclaire les hommes ». Le Verbe se meut et en se mouvant montre cette vie, la vraie vie, la seule vraie vie, qui est en lui. Le mouvement de vie, et la lumière qui le montre, part du Père, du principe qui dit le Verbe et qui l’engendre en le disant. Ce mouvement de vie c’est le don de lui-même qu’il fait au Verbe. Éternellement il l’aime, il se donne à lui, il lui montre tout ce qu’il est; et ce mouvement est la Vie, la vie en sa source pleine, et qui dans cette source se répand, va du Père au Fils, engendre le Fils en se répandant du Père en lui.

Ce mouvement du Père communique la vie, mais ne la montre pas. C’est le mouvement du Fils qui montre le mouvement du Père. Le Père voit ce qu’il est, ce qu’il fait, dans l’Image parfaite à laquelle il se communique tout entier. (…) Ils ne font qu’un, et cette unité fait que connaître l’un c’est connaître l’autre. Mais ils sont distincts; ils sont deux termes du même Être et font le même mouvement dans le même Être. L’un et l’autre se regardent, s’aiment, se donnent, se connaissent l’un dans l’autre, l’un par l’autre; et cet amour, ce regard, ce don mutuel, c’est leur vie, et cette vie unique est la lumière qui les fait voir. Voir la Vie c’est donc voir le Verbe qui la montre en reproduisant le mouvement du Père, en se donnant au Père comme le Père se donne à lui. Et c’est ce que Jésus ne cessera de répéter pendant sa vie publique, et ce que ne cesse de rappeler saint Jean dans toute son œuvre. »

(Écrits spirituels, tome 1, page 100 ss)

A propos moinillon

jacques172.com
Cet article, publié dans Adoration, Amour, Carthusian, Cartuja, Certosa, Certosini, Charterhouse, Chartreuse, Chartreux, Contemplation, Création, Dieu, Dieu Père, Esprit Saint, Foi, Jésus, Kartusija, Kloster, Mystère, Nature, Spiritualité, Travail, Trinité, Verbe, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.