Une âme bien accordée

10c

 Moine de la Chartreuse de Miraflores (Burgos, Espagne)

Dans l’une de ses lettres, dom Augustin Guillerand (†1945) donne à son correspondant des conseils sur la meilleure façon de vibrer aux enseignements de Jésus, à savoir, d’avoir une âme «bien accordée» à Lui. Écoutons-le:

« Les pensées qui nous ravissent aujourd’hui, souvent nous laissent froid demain. Ce ne sont donc pas surtout des pensées qui nous sont nécessaires, c’est l’accord de ces pensées avec nos âmes. Et cet accord c’est Dieu qui le donne à ceux qui sont bien accordés avec lui. Dieu est lumière infinie. Quand on le possède on vit dans la lumière et on voit beaucoup de choses dans tout ce qu’on lit. Bien souvent même, on n’a pas besoin de lire. On comprend tout seul, comme s’il y avait en nous un Maître qui enseigne la vérité. Et c’est vrai que ce Maître est en nous, qu’il y parle, qu’il y enseigne, qu’il nous communique ses manières de voir. Tu me dis que les épreuves de 1924 ont été accueillies avec une patience grandie, sinon parfaite. Sais-tu pourquoi? C’est que le Maître du dedans a parlé et a fait voir ces épreuves sous un jour nouveau. Pourquoi a-t-il parlé? Est-ce qu’il ne parlait pas autrefois? Si, si … il parlait, mais sa voix n’était pas aussi bien entendue parce que l’âme était moins accordée et vibrait moins à ses enseignements.

Quand l’âme est très bien accordée, elle vibre à toutes ses paroles, et elle l’entend sans cesse. Alors elle comprend tout, parce que le Maître intérieur qui est la Vérité même explique chaque chose au moment même où elle se produit. Alors cette âme-là vit vraiment. Car ces paroles, cet enseignement qui retentissent en elle, c’est la vraie vie que le Père qui est aux cieux lui communique et qu’elle reçoit sans cesse si elle est docile. Évidemment c’est une vie spirituelle faite de pensées, de sentiments, puisque le Père est un pur Esprit. Mais précisément parce qu’elle est spirituelle, elle n’est pas sans cesse usée par le temps; elle n’est pas menacée de finir … et voilà pourquoi nous la nommons la vie éternelle. »

(Écrits spirituels, tome 2, page 180s)

Cet article, publié dans Amour, Carthusian, Cartuja, Certosa, Charterhouse, Chartreuse, Contemplation, Dieu, Inspiration, Jésus, Kloster, Parole, Paysage, Psychologie, Spiritualité, Vie éternelle, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Une âme bien accordée

  1. Merci pour ce si bel article. Oui quelque chose de la vie éternelle se délivre en nous et nous délivre, si notre cœur vient s’accorder à l’immense Amour de Dieu, car c’est du cœur que découle toute connaissance. Laissons, dès l’ici, notre âme reposer en Dieu ! Et agissons dans la réponse à l’Amour reçu !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.