L’amour fraternel selon un Chartreux

9e

Rencontre dominicale de chartreux (Porta Coeli, Espagne)

À son habitude, dom Guillerand va traiter de l’amour fraternel, comme de toutes choses d’ailleurs, en prenant pour point de départ Dieu lui-même (et pourrait-il faire autrement puisque Dieu est essentiellement Amour?). Bref, l’auteur nous livre ici les lettres de noblesse de la charité fraternelle en nous en indiquant sa provenance: l’Esprit Saint qui nous habite.

« Dieu est amour; c’est son Esprit, c’est le souffle qui l’anime, c’est le mouvement intime de son Être qui tient éternellement posées en face l’une de l’autre les trois Personnes divines, qui les met en relation, les unit dans la communication mutuelle de cet Être unique.

C’est cet Esprit que Dieu a répandu hors de lui en créant, qui anime et unit tous les êtres de la création; c’est lui qui a animé Adam et l’a fait à l’image et à la ressemblance de son Créateur; c’est lui qui l’a tourné, comme Il l’est lui-même, vers l’Être qui se donne à lui, et il le fait répondre à ce don de Dieu par le don de soi. C’est ce mouvement qui a mû Jésus en tout ce qu’il a fait, et qui le meut en ce moment. Jésus est aspiré aux grandes profondeurs de son âme par le Verbe qui reproduit le souffle du Père et qui l’attire à lui pour manifester cet Esprit d’amour au monde. La Passion le glorifiera et glorifiera en lui le Père parce qu’elle sera la démonstration irrésistible de cet Esprit. Il souffrira  « afin, dit-il, que le monde connaisse que j’aime le Père » (Jean 14,31).

La démonstration se fait dans la charité fraternelle qui rend visible cet Esprit invisible, qui le manifeste aux hommes, leur ouvre les portes du grand mystère et leur révèle la charité qui y règne. La charité fraternelle reproduit ici-bas la charité de là-haut; elle est le trait caractéristique de la physionomie divine; elle l’exprime, elle est le mouvement de la Parole de Dieu qui, entendue par une âme, refait en cette âme et par cette âme ce que fait le Verbe au sein du Père et ce qu’il est venu faire parmi nous. Elle est le trait caractéristique du Verbe incarné … et de tous ceux auxquels il se communique. »

(Écrits spirituels, tome 1, page 414)

Cet article, publié dans Amitié, Amour, Carthusian, Cartuja, Certosa, Certosini, Charterhouse, Chartreuse, Création, Dieu, Esprit Saint, Islam, Kloster, Trinité, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’amour fraternel selon un Chartreux

  1. Oui qu’il est beau l’Amour de charité ! Puisse Dieu purifier nos coeurs pour le vivre pleinement dans nos relations les uns avec les autres, quelle que soit leur nature. Seule l’union à Dieu nous permet d’approcher ce parfait détachement de nous – mêmes !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.