Jésus nous répond à sa manière

OIP (1)

Nos demandes sont parfois mal exprimées … et nous mettons ainsi des limites à la réponse de Dieu. L’impatience de l’officier royal insiste sur une visite immédiate au malade; Jésus ne fait pas ce qui lui est demandé car il veut faire mieux. Laissons encore une fois dom Guillerand nous l’expliquer:

« L’officier est tout entier à sa peine. Il ne refuse pas de croire; il est prêt à tout pour obtenir la guérison qu’il implore. Il semble ne pas même entendre ce qui lui est dit et ne répond pas à ce qui peut sembler un reproche; il renouvelle sa supplication: « Maître, descendez avant que mon fils meurt ». Il ne songe pas que son état d’âme limite en deux points la puissance du Sauveur et que Jésus veut supprimer cette double limite. Il veut qu’on croie à sa toute-puissance, qu’on voie en lui, non pas seulement un envoyé de Dieu, mais Dieu lui-même pour qui ni la mort ni la distance ne sont des obstacles. Notre-Seigneur provoque son insistance pour faire éclater cette toute-puissance et pour qu’on la remarque. Il ne se rend pas à la prière qui lui est faite de descendre à Capharnaüm: il ne répond pas à la supplication inquiète du père qui a peur du plus léger retard et qui songe que chaque minute peut être la dernière pour son enfant. Il ne fait pas ce qui lui est demandé parce qu’il veut faire mieux. Il récompense la minute d’attente anxieuse qu’il a imposée à cette peine: « Va, dit-il, ton fils est plein de vie ». Il n’attend pas, pour accorder la guérison, la foi de l’officier. Ce que celui-ci en a manifesté lui suffit. Il lit en cette âme comme en tous ceux qui l’approchent. Une pensée pour lui est un livre ouvert où toutes les pages ne font qu’un, ne se suivent pas, tiennent en un mot, où il connaît tout, le passé et l’avenir comme le présent, et d’un seul regard.

Cette pénétration du Christ nous dépasse tellement, que nous l’oublions, en toutes ces scènes; nous ne nous mettons jamais assez en face de cette réalité: un être humain en qui réside la lumière de Dieu et qui voit tout dans cette lumière. Ses interlocuteurs, se auditeurs, les témoins de sa vie, il sait tout ce qu’ils sont intérieurement, tout ce qu’ils ont été et seront à son égard, leurs réactions les plus secrètes à son enseignement et à ses actes … et il domine tout cela, il accomplit son ministère, il suit son dessein d’amour sans que rien ne puisse l’en écarter; il voit ce dessein dans son Père qui le lui montre et lui en communique à chaque instant le détail à exécuter, et il l’exécute pour se faire «un» avec cette pensée paternelle et divine qui seule compte pour lui.

Les détails des scènes qui nous sont racontées occupent dans cette pensée la place qui leur convient, et il les voit dans toute leur réalité à la fois restreinte et immense: restreinte, parce qu’ils font partie d’un tableau où toute l’histoire figure, immense parce qu’ils baignent dans cette histoire et en Celui qui la dirige et qu’ils en sont comme revêtus de sa grandeur. On comprend dès lors comment Jésus, au sein des foules qui l’entourent, des personnages qui lui parlent, de toutes les circonstances auxquelles il est mêlé, garde une sérénité et une indépendance qu’on ne peut pas ne pas noter. Il se tient sur les hauteurs de ce dessein d’amour que tout réalise; il le réalise, il s’unit à son Père qui en est la source; il se plonge en cette source, ne fait qu’un avec elle, et appelle tout et tous à le rejoindre. »

(Écrits spirituels, tome 1, page 242 s)

A propos moinillon

jacques172.com
Cet article, publié dans Adoration, Angoisse, calme, Carthusian, Cartuja, Certosa, Certosini, Charterhouse, Chartreuse, Chartreux, Désespoir, Dieu, Espérance, Foi, Jésus, Kartusija, Kloster, Ministère, Pédagogie divine, Perplexité, Prière, Sérénité, Souffrance, Verbe, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.