La messe qu’est la vie chrétienne

participation-droit-devoirle-peuple-chretien_0_729_486

En 1928, dom Augustin Guillerand affirmait déjà dans ses écrits l’existence du sacerdoce commun des fidèles qui sera explicité et mis à l’honneur par le Concile Vatican II. Dans son dernier chapitre de Liturgie d’âme (écrit, faut-il le rappeler, pour sa sœur âgée et impotente), ce moine chartreux conclut sa longue méditation sur la messe en des termes des plus consolants pour tout baptisé qui aspire à l’union transformante en Jésus:

« Seigneur Jésus, cette fois je suis au terme. Le terme, c’est vous et je vous possède. Je n’ai plus qu’à demeurer: « Demeurez en moi, demeurez dans mon amour, demeurez unis à moi comme la branche de vigne au cep qui la porte et la nourrit … » (Jean 15, 4), avez-vous dit à vos apôtres après la première communion du Cénacle. Vous me le redites; et rien ne m’est plus doux que cette invitation à ne plus vous quitter. Dans cette union continue, en effet, c’est ma vie entière qui devient une messe. À tout instant, en tout lieu et en toute circonstance je puis m’offrir à vous, m’immoler avec vous et pour vous, communier à vos pensées et à vos sentiments, et me transformer peu à peu en vous. C’est la Messe éternelle: elle est le but de l’autre.

Dans le secret du tabernacle vous vous offrez à votre Père dans l’anéantissement des saintes espèces, dans le silence et trop souvent l’oubli indifférent des âmes. Vous vous immolez aussi dans le sanctuaire de nos âmes. Toute âme chrétienne est prêtre; c’est l’Esprit Saint lui-même qui l’affirme dans nos Saints Livres (1 Pierre 2, 9). Elle possède en dedans d’elle-même un autel et son Dieu. Elle peut l’offrir et l’immoler. Et quand elle le fait, c’est elle-même qu’elle offre et qu’elle immole, car elle ne fait plus qu’un avec son Dieu: « Celui qui mange ma chair et boit mon sang, celui-là demeure en moi et moi en lui » (Jean 6, 57). Hélas! je ne sais pas croire et vivre cette réalité. Je ne sais pas assister à ma Messe d’âme! Je ne sais pas le faire, mais je puis l’apprendre. La vie de la terre n’est qu’un apprentissage. Vous vous êtes fait mon Maître pour m’enseigner la vraie vie et l’union éternelle.

Ce que vous faites au tabernacle, ce que vous avez fait durant les trente-trois années de votre existence terrestre, je le ferai un jour avec vous et comme vous. Éternellement nous nous offrirons et nous nous unirons au Père dans la plénitude reposée d’un amour définitif et ce sera la Messe du ciel. En attendant, je consens à n’être qu’une élève et une apprentie, souvent distraite et gâchant beaucoup de ces minutes avec lesquelles je pourrais faire des trésors et de l’éternité. Je ne me découragerai pas, je reprendrai chaque jour et mille fois par jour la marche vers vous, qui est aussi la marche avec vous. Le secret de la victoire, c’est la continuité. C’est notre façon à nous d’imiter votre éternité et d’y entrer un jour. « Demeurez en nous » signifie cela: il ne s’agit pas encore de la permanence du ciel, mais de l’exercice et de la lutte qui la préparent. La victoire est belle, mais la bataille doit l’acheter.

Je me battrai donc, je me battrai avec vous contre moi. Je briserai peu à peu toutes ces résistances de ma nature déchue qui s’opposent à notre union. Je ferai la conquête de mon être pour vous le donner. Je soumettrai ma sensibilité à ma raison et ma raison à votre raison. Je construirai ainsi une belle demeure ordonnée, pacifiée, dont vous serez le Maître. Les sacrifices quotidiens dont j’achèterai cette paix divine seront la Messe de ma vie et l’union qui les couronnera sera la communion éternelle du ciel! »

(Écrits spirituels, tome 2, page 133 s)

_________________________________________________________

AVIS aux intéressé(e)s:  le début de la parution de cet opuscule de dom Guillerand sur mon blogue se trouve en date du 13 novembre 2019; elle se poursuit chaque mercredi pour se conclure aujourd’hui.

A propos moinillon

jacques172.com
Cet article, publié dans Adoration, Amour, Carthusian, Cartuja, Certosa, Certosini, Charterhouse, Chartreuse, Contemplation, Désir de Dieu, Dieu, Kartusija, Kloster, Liturgie, Mort, Mystère, Pédagogie divine, Sacerdoce, Spiritualité, Vie éternelle, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La messe qu’est la vie chrétienne

  1. AnaStpaul dit :

    Beautiful and perfect for these days – when we live without the Mass.
    This is a great help in helping me survive.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.