Jésus se dresse contre les faux théologiens!

28

Chartreuse de Portes (France)

Contempler  Jésus crucifié, c’est contempler le résultat de son opposition historique à la fausse théologie des Pharisiens. Ces derniers avaient réussi à subjuguer le peuple juif en multipliant les préceptes secondaires de la Loi quitte à laisser de côté l’essentiel:  la connaissance de Dieu. Mais dans le Plan divin, la croix de Jésus est devenue le moyen providentiel  pour nous octroyer l’Esprit de vérité, Esprit  seul capable de révéler le vrai visage du Père. Laissons à dom Augustin Guillerand le soin de nous le rappeler à l’occasion de son commentaire sur l’évangile de saint Jean:

« Les Pharisiens se dressent contre Jésus parce que Jésus se dresse contre eux. Pour eux, le fond du débat c’est l’opposition du Maître à leurs vues propres; ils ont ajouté à la Loi des prescriptions de détail qui ont pris, à leurs yeux, une importance capitale parce qu’elles sont «leurs» prescriptions. Le peuple en les observant leur est soumis; et c’est tout ce qu’ils veulent. Notre-Seigneur vient précisément pour écarter ce rideau créé et mettre les hommes en rapport avec Dieu directement; il ne vient pas détruire la Loi ni les prescriptions qui sont de Dieu, mais seulement ce qui est de l’homme, et prétend prendre la place réservée à Dieu.

Lui-même est avec Dieu dans un rapport direct qu’il a nettement affirmé. Il a dit: « Je puis guérir au jour du Sabbat parce que le Sabbat qui est un commandement de Dieu ne lie pas mon activité et que mon activité ne fait qu’un avec la sienne. Mon Père opère sans trêve , et je puis opérer sans cesse, comme lui. » S’il dit vrai, s’il est l’égal de Dieu, son action le rend indépendant des Pharisiens; elle est supérieure à tout ce qui a été ajouté à la Loi et à la Loi même.

Les Pharisiens ne peuvent le tolérer. On comprend que la lutte s’engage, qu’elle devienne lutte à mort. Mais nul alors ne peut prévoir que celui qui perdra la vie la trouvera, et de la mort surgira vivant, et juge des vivants et des morts. Ce que nul ne peut prévoir, Jésus l’affirme,sans nul souci, comme à son ordinaire, d’être compris, suivi, ou méconnu, attaqué, contredit … et enfin vaincu. »

(Écrits spirituels, tome 1, page 258 s)

Cet article, publié dans Amour, Carthusian, Cartuja, Certosa, Certosini, Charterhouse, Chartreuse, Contemplation, Dieu, Esprit Saint, Islam, Kartusija, Kloster, Mystère, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Jésus se dresse contre les faux théologiens!

  1. Merci infiniment pour ce bel article ! Que peuvent les Pharisiens et leur vain orgueil, eux qui chargent les autres de fardeaux tâtillons et inutiles ! Le Christ, Lui, est venu nous libérer, dans la Vérité et la Justice ! Il a le primat de la vraie Charité ! C’est en ce sens qu’il vient accomplir la Loi, qui est au service de l’Amour, et non l’inverse ! Quelle doit être notre gratitude pour le Sauveur, qui est venu apporter l’espérance et la Joie dans notre monde blessé, voué au péché et à la mort ! Sans cesse Ses Sacrements nous guérissent ! Et la mort est devenue le seuil de la Vie éternelle !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.