Savoir adorer … et se taire!

8c5

 

Notre esprit humain est fait pour de grandes choses, l’infini nous attire … nous pressentons être destinés pour quelque chose de merveilleux, quelque chose qui nous dépasse! C’est là le fondement de la vie contemplative (philosophique ou religieuse). La foi chrétienne, en ce domaine, nous comble à merveille. Écoutons encore une fois dom Augustin Guillerand nous parler de ce sujet qui lui tient à cœur:

« Même au ciel nous ne comprendrons pas entièrement Dieu. Comprendre, c’est prendre en soi, c’est tenir, contenir. Or Dieu déborde notre esprit. Nous le verrons; il surélèvera notre esprit pour accueillir sa propre Lumière. Nous le verrons dans cette Lumière. Mais il n’entrera pas dans notre esprit avec son infinité. Il se proportionnera à la mesure bornée de notre faculté surélevée.

Océan infini, dont le fond recule à mesure qu’on avance, dont la largeur s’étend sans fin. Notre gloire et notre joie seront précisément d’avoir un Père qui nous dépasse à l’infini. Nous jouirons ainsi de ce que nous ne comprendrons pas; nous exulterons de ne pas comprendre. Pour une créature, voir Dieu, c’est voir qu’il est plus grand que tout, que ce qu’elle voit c’est lui, c’est bien lui, c’est vraiment l’Être qui est et se donne. Elle voit qu’il est, elle voit qu’il se donne; mais nulle créature ne voit tout ce qu’il est et donne.

Dieu est d’une simplicité inconcevable, unique, dépassant tous nos mots et toutes nos idées, devant lequel il faut vraiment adorer … et se taire. »

(Écrits spirituels, tome 2, page 259)

Cet article, publié dans Adoration, Amour, Carthusian, Cartuja, Certosa, Certosini, Charterhouse, Contemplation, Dieu, Islam, Kartusija, Kloster, Simplicité, Vie éternelle, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Savoir adorer … et se taire!

  1. Merci infiniment pour cfe magnifique article ! Oui Dieu excède absolument tout et particulièrement nos frêles limites ! Pourtant Il est d’une infinie délicatesse et nous fait la grâce de nous donner le sentiment de Sa totalité, rcar Il nous comble au-delà de tout et ne nous laisse rien de plus à désirer !Il est le Bonheur absolu, total ! Quand Il nous emplit rien d’autre n’existe que cette plénitude perçue comme éternelle, définitive. Il ne laisse place en nous à rien d’autre que Lui-même !!

    Aimé par 1 personne

  2. Comme vous l’exprimez si bien, il n’y a place que pour l’adoration, émerveillement et absolu bonheur, quand Dieu se rend présent à nous, et Il a cette idéale humilité de ne pas nous donner à sentir notre infériorité et sa supériorité, mais on est partie prenante de Son bonheur

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.