Ce cher François de Sales!

St. Francis de Sales painting

« Que Dieu doit-être bon, puisque Monsieur de Sales est si bon! » Cette exclamation de Vincent de Paul en dit long sur la réputation de son contemporain décédé en 1622, à l’âge de 55 ans. J’ai eu la chance de grandir dans une paroisse dédiée à cet évêque savoyard de Genève, qui fut déclaré en 1877 docteur de l’Église pour avoir su proposer aux chrétiens ordinaires une voie de sainteté « sûre, facile et douce ».  Voici un extrait de son best-seller (Introduction à la vie dévote) où il explique que la vie spirituelle n’est pas réservée aux religieux(ses) et encore moins aux membres des ordres contemplatifs: [À noter que le terme «dévotion» n’avait pas alors le sens restreint que nous lui donnons aujourd’hui, mais celui plus large de « vie spirituelle »]

« Dieu commanda en la création aux plantes de porter leurs fruits, chacune selon son genre; ainsi commande-t-il aux chrétiens, qui sont les plantes vivantes de son Église, qu’ils produisent des fruits de dévotion, un chacun selon sa qualité et vocation. La dévotion doit-être différemment exercée par le gentilhomme, par l’artisan, par le valet, par le prince, par la veuve, par la fille, par la mariée; et non seulement cela, mais il faut accommoder la pratique de la dévotion aux forces, aux affaires et aux devoirs de chaque particulier. Serait-il à propos que l’Évêque voulût être solitaire comme les Chartreux? Et si les mariés ne voulaient rien amasser non plus que les Capucins, si l’artisan était tout le jour à l’église comme le religieux, et le religieux toujours exposé à toutes sortes de rencontres pour le service du prochain comme l’Évêque, cette dévotion ne serait-elle par ridicule, déréglée et insupportable? Cette faute néanmoins arrive bien souvent. (…)

C’est une erreur et même une hérésie de vouloir bannir la vie dévote de la compagnie des soldats, de la boutique des artisans, de la cour des princes, du ménage des gens mariés. Il est vrai que la dévotion purement contemplative, monastique et religieuse ne peut être exercée en ces vocations-là mais aussi, outre ces trois sortes de dévotion, il y en a plusieurs autres, propres à perfectionner ceux qui vivent dans les états séculiers. Où que nous soyons, nous pouvons et devons aspirer à la vie parfaite. » (Édition Ravier & Devos, 1,36-37)

Donc,une saine MISE EN GARDE à l’endroit de certains visiteurs occasionnels de ce blogue qui risquent de se méprendre sur les intentions de l’auteur: il ne s’agit pas d’imiter matériellement la vie des Chartreux mais de nous en inspirer pour aller plus loin dans une recherche contemplative de Dieu, recherche adaptée à nos forces et à notre situation personnelle!

Cet article, publié dans Adoration, Amour, Église, Érémitisme, Évangile, Contemplation, Désir de Dieu, Dieu, Formation permanente, Jésus, Mariage, Moine, Prêtrise, Providence, Société, Spiritualité, Temps présent, vie moderne, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Ce cher François de Sales!

  1. Merci beaucoup pour ce bel article ! Merveilleuse sagesse de Saint François de Sales, qui nous rappelle opportunément qu’il faut savoir faire preuve de discernement dans la vie spirituelle, ce qui n’empêche pas l’exigence et le zèle, mais en tenant compte des impératifs de la condition de chacun, et surtout des contraintes et nécessités de son entourage ! C’est tous ensemble que l’on va à Dieu, et il ne faut pas décourager nos proches par des exigences auxquelles ils ne peuvent avoir encore accès !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.