« Tu m’as fait remonter de l’abîme

 

Crevasse_dans_les_Alpes et revivre quand je descendais à la fosse »  (Psaume 30,4)

La canonisation de ces géants de la sainteté que sont les «saints» et les «saintes» a pour but de nous encourager à les imiter … hélas, il arrive que cela soit plutôt décourageant pour certains croyants qui ont peine à survivre dans une société agressive et effectivement agressante. Pour ces chrétiens blessés et souvent dévalorisés, la barre proposée leur semble tellement haute qu’ils auront tendance à se cantonner dans l’admiration plutôt que dans l’imitation!

Tu m’as fait remonter de l’abîme. En cette année jubilaire de la Miséricorde divine, nombreux sont ceux et celles qui reviennent de loin. Acceptant mystérieusement cette main tendue, ils ont décidé de refaire leur vie à la lumière de l’Évangile. Leur tâche première n’est pas de devenir des modèles de sainteté mais bien plutôt de survivre et de tenir bon face aux obstacles de la vie courante. Tenir bon: voilà leur façon de louer Dieu dans le moment présent … et c’est excellent! L’Église est un peuple en marche vers le Ciel; certains de ses membres peuvent marcher plus vite, d’autres plus lentement, mais l’important est de ne pas s’arrêter pour se prendre en pitié. S’il y a des ouvriers de la première heure, il y en a aussi de la dernière … et la Bonté de Dieu se manifeste à tous les niveaux. N’oublions pas que la brebis retrouvée a provoqué une joie particulière dans le cœur du Berger (« plus que celle des 99 brebis demeurées dans le bercail »).

Tu m’as fait revivre quand je descendais à la fosse. L’Amour de Dieu est si grand qu’il nous est difficile de le comprendre. Dieu ne nous sauve pas à cause de nos mérites mais bien parce qu’il nous aime pour nous-mêmes, tout comme un père le ferait pour ses enfants. Le plan éternel de Dieu est de manifester sa Sainteté par ses œuvres et ses interventions; la plus belle de celles-ci étant de s’être rapproché de nous au point de devenir l’un des nôtres en son Fils. Nous sommes donc tous destinés à entrer un jour dans ce mystère de l’Amour miséricordieux … mais à nous de l’accepter, évidemment!

Cet article, publié dans Amour, Angoisse, Église, Bonheur, Conversion, Dieu Père, Espérance, Incarnation, Miséricorde, Mystère, Pardon, Révélation, Temps présent, Vie éternelle, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour « Tu m’as fait remonter de l’abîme

  1. Merci beaucoup pour ce si bel article, si encourageant. Nous avons chacun nos voies si différentes pour aller à Dieu, adaptées à ce que nous sommes, à ce que nous avons reçu ! Faisons chacun un petit pas, en mettant toute notre confiance dans le Seigneur, c’est en cela que nous pouvons imiter les Saints, dans le don de nos vies à Dieu, par la prière, sous tant de formes différentes ! Dieu est tellement touché de nos petits efforts, si nous les faisons d’un cœur pur, qu’Il vole à notre secours ! Même si le chemin paraît escarpé, avec Lui il est plein de douceur !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.