Louange de la Création

8c6

 Moine de la Chartreuse de Porta Coeli (Valence, Espagne)

La terre, n’est-ce pas déjà un peu le ciel ? Ces paroles de dom Augustin Guillerand nous font saisir sur le vif l’attitude normale de tout contemplatif qui se plaît à voir Dieu dans les événements de la vie quotidienne et surtout dans les œuvres de la création. Voici un extrait d’une méditation sur la création où l’auteur s’adresse directement à Dieu en partant d’un verset du psaume 111:

« Grandes sont les œuvres du Seigneur, recherchées par tous ceux qui les aiment ».  Dans un brin d’herbe, il y a une pensée de vous. En adorant cette pensée, je vous adore. Ainsi, tout me met en contact avec vous, et tous ces contacts éveillent en mon âme un hymne en votre honneur. Je vous découvre dans les créatures que vous avez faites et je vous trouve dans les événements que vous dirigez. Tout cela est merveille de votre tendresse. Vous avez multiplié ces merveilles dans votre peuple choisi (les Hébreux), vous lui avez accordé des privilèges uniques: la délivrance d’Égypte, la manne du désert, la Loi et l’alliance. Tous ces privilèges dont vous l’avez honoré réclament sa reconnaissance et sa louange. (…)

Depuis la venue de mon Seigneur Jésus, le peuple élu, c’est nous, ce sont ses fidèles, et les magnificences du divin amour se continuent sous une forme plus belle encore. Le rachat, la libération d’une tyrannie très dure, l’aliment céleste, la victoire sur nos passions, la conquête de la terre de nos âmes, l’accord avec vous, toutes ces merveilles de l’ancienne Loi, vous les avez renouvelées en notre faveur. Les chanter, vous en bénir est un devoir.(…)

Merci pour l’air que je respire, pour la lumière qui éclaire mes pas, pour le soleil qui me réchauffe, pour les fleurs qui me réjouissent et les plantes qui refont mes forces. Merci pour les joies et pour les peines dont je puis enrichir ma couronne éternelle; merci pour la douce clarté qui me révèle dans les unes et les autres votre tendre amour éternel! »

(Écrits spirituels, tome 2, page 142 s)

Cet article, publié dans Adoration, Écriture, Carthusian, Cartuja, Certosa, Charterhouse, Chartreuse, Contemplation, Dieu, Jésus, Kartusija, Kloster, Nature, Paysage, Providence, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Louange de la Création

  1. reno dit :

    Me fait penser à une magnifique méditation du père Porphyre sur les beautés de la création qui sont les gouttelettes de l’amour de Dieu, où il écrit: « La nature est l’évangile caché ».

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.