Mon cher Maxime (3)

10

Chartreuse de Montrieux en Provence (France)

En 1928, dom Augustin Guillerand est envoyé dans le sud de la France pour y refaire sa santé. C’est ainsi qu’on le retrouve en avril 1929 à la Chartreuse de Montrieux au nord de Toulon; il va y demeurer quatre mois à titre de maître des novices.

En cette fin de l’année liturgique 2015, j’ai pensé vous offrir un extrait de son commentaire sur l’évangile de Jean où il parle du jugement général qui adviendra à la fin des temps:

« C’est en face de Jésus que nous voyons ce que nous devons être et faire, et ce que nous ne sommes pas et ne faisons pas. Puis, ce sera le jugement, une double manifestation: la manifestation de sa vie et la manifestation de la nôtre. Une comparaison qui s’imposera de façon éclatante et qui montrera la conformité et la difformité, et qui fera d’un coup l’union ou la séparation définitive. (…)

Les premiers chrétiens, instruits par les apôtres qu’avait peut-être trompés la formule du Maître, vivaient dans l’attente de cette heure prochaine. Nous attendons encore, mais nous n’y pensons plus comme eux. Nous ne comprenons plus assez que le temps n’est rien, que des siècles et même des millénaires ne comptent pas devant Dieu, ne sont pour lui que le jour d’hier à jamais écoulé. (…)

Jésus apparaîtra un jour sur les nuées du ciel alors que tout homme reprendra son corps pour le jugement suprême qui portera sur toute vie individuelle et sur l’activité universelle du genre humain. À tout homme, il montrera ce qu’est ce Père, ce qu’il pense et aime, mais aussi ce que nous devons être et penser en tant que fils. Dans cette vision, chacun verra la place qu’il occupera dans l’éternité, ou en dedans du Royaume s’il est semblable, ou en dehors s’il ne l’est pas. La voix du Père qui est son Être et qui est Amour retentira en Jésus, sera répétée par lui et fera le partage équitable devant lequel, sans hésiter, tous s’inclineront. »  (Écrits spirituels, tome 1, page 264s).

Cet article, publié dans Carthusian, Certosa, Certosini, Chartreuse, Dieu Père, Spiritualité, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.