Savoir mettre son cœur …

th (1)

… sur la douleur  des autres.

Le mot «miséricorde» est composé de deux éléments: misère et cœur. Être miséricordieux c’est donc mette son cœur sur la misère des autres. Mère Teresa de Calcutta nous en a donné de beaux exemples durant toute sa vie. À l’exemple du bon samaritain, elle savait prendre du temps pour s’arrêter devant les misérables et leur venir en aide. Mère Teresa était miséricordieuse parce qu’elle avait fait l’expérience de la Miséricorde de Dieu dans sa vie; on ne peut donner que ce que l’on a reçu.

Dans quelques jours (8 décembre) va  débuter l’Année sainte proclamée par le Pape François pour nous ouvrir davantage à la Miséricorde du Père telle qu’illustrée dans la vie et la mort de son Fils. «Jésus est le Visage de la Miséricorde du Père», ainsi commence la lettre du Souverain Pontife. En fait, toute la religion chrétienne est basée sur cette affirmation que Jésus est l’Image de Dieu, l’unique Chemin qui mène au Père. Les contrefaçons sont multiples, comme on le voit malheureusement aujourd’hui, mais l’authenticité de la vraie religion se dévoile par ses œuvres …!

Il y a quelques mois, un de mes amis me donnait un lift pour me rendre à une station de métro. Son GPS étant déjà activé pour une autre destination, nous avons écouté avec amusement cette voix qui nous donnait des indications (volontairement non observées) et qui, après chaque omission, nous redonnait immanquablement une solution de rechange! C’est alors que j’ai mieux compris  la Miséricorde de Dieu qui, à chaque faute que nous commettons, nous propose toujours un nouvel itinéraire pour le retrouver … quelle patience, quel amour paternel qui cherche continuellement notre bonheur et ce, sans se décourager!

En traitant du péché du premier homme, saint Augustin a laissé tomber ces paroles inoubliables: « Ô heureuse faute qui nous a valu un tel  Rédempteur! » Les voies de Dieu ne sont pas les nôtres … on ne peut que s’incliner devant cette capacité divine de tracer des chemins droits avec des lignes courbes. Bonne Année de la Miséricorde!

 

Cet article, publié dans Amour, Dieu Père, Islam, Miséricorde, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Savoir mettre son cœur …

  1. Oui beauté infinie de la miséricorde de Dieu qui ne se lasse jamais de nous secourir, à travers les méandres mystérieux de la merveille de ses desseins sur nous. Nous ne pourrons vraiment comprendre que plus tard, mais sachons discerner dès à présent la force de cet Amour qui attend notre adhésion confiante ! Il est mystère et pourtant si prompt à nous encourager en se révélant en nous, lorsque nous nous laissons guider dans ses voies !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.