La voix du Verbe en nous

ecrivain-de-la-Bible

Les lumières peuvent être nombreuses sur terre mais seule la Lumière vraie peut nous mettre en rapport intime avec Dieu. Le Verbe est la Lumière vraie qui illumine tout homme venant en ce monde. Écoutons les explications toujours à point de ce cher dom Guillerand:

Celui-là était la Lumière vraie qui éclaire tout homme venant en ce monde

(Jean 1, 9)

« Après avoir présenté le grand témoin, l’évangéliste présente Celui dont il témoigne … et par lequel il est grand. « Celui-là », saint Jean laisse percer à chaque instant son intimité divine. Pour nous, ce pronom peut être imprécis et sa phrase peu claire. Pour lui, « celui-là » est d’une clarté absolue: c’est celui auquel il pense sans cesse, qui emplit toute son âme. Voilà la vraie lumière; voilà le principe de toute lumière et de toutes choses. Il nous l’a dit: « Par lui tout a été fait … En lui était la vie, et la Vie était la lumière des hommes ». Il le redit; il se donne la joie de le redire; et cette joie est si vraie que, si nous ne sommes pas entièrement fermés à sa pensée, elle se communique à nous. On l’écoute, on lit et relit, et on entrevoit peu à peu que le long contact avec cette lumière fait lever dans l’âme un jour nouveau: « Celui-là était la Lumière vraie ».

Il y a des lumières dans le monde. Ces lumières sont douces et belles; elles versent aux yeux ou à l’esprit de vraies clartés. La première lueur qui se répandit à la surface de l’abîme, l’aurore qui brilla sur les choses quand le soleil se prépara à sortir du nuage qui l’enveloppait, la lumière plus haute qui guidait la première radicelle de la première fleur vers l’humus nourricier du sol qui l’entourait, celle qui dirigeait l’animal vers sa proie, celle qui dans l’intelligence d’Adam savait percevoir l’Être même dans les êtres, c’étaient de vraies lumières, mais ce n’était pas la Lumière vraie. Le Verbe est la lumière vraie qui illumine tout homme venant en ce monde parce qu’à tout homme il dit ce qui est. C’est lui qui éclaire la raison humaine et la met en rapport exacte avec l’Être. Il montre dans les êtres créés des images de l’Être incréé: images seulement! Une image fait connaître ce qu’elle représente; il ne faut pas s’y tromper; on ne doit pas s’arrêter à elle; il faut la dépasser et rejoindre par elle, en elle, la réalité dont elle est l’image. Sinon, on reste dans la vanité et le mensonge.

Au fond secret d’un homme qui vient au monde, une voix crie: « Le monde et tout ce qu’il contient n’est pas l’Être qui est, il est son œuvre ». Il est une image plus ou moins lointaine de lui; c’est la voix du Verbe en nous; c’est la Lumière vraie qui brille en tout homme. Lumière de la raison en tous; lumière de la grâce dans ceux que la foi éclaire; lumière enfermée dans les créatures inférieures elles-mêmes pour que l’homme pût percevoir ce rapport qui les unissait à Celui qui est. »

(Écrits spirituels, tome 1, page 108 s)

A propos moinillon

jacques172.com
Cet article, publié dans Adoration, Écriture, Carthusian, Cartuja, Certosa, Certosini, Charterhouse, Chartreuse, Chartreux, Contemplation, Création, Désir de Dieu, Dieu, Dieu Père, Esprit Saint, Foi, Inspiration, Kartusija, Kloster, Nature, Paysage, Révélation, Verbe, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour La voix du Verbe en nous

  1. Que seigneur puisse brûle sa lumière sûr ma vie et famille AMEN

    Aimé par 1 personne

  2. Bruce Herbert dit :

    The Gospel message of John « This was the true Light that enlightens every man coming into this world » (John 1, 9) This light of which John presents to us in his message, stands against the « neon lights », and the « street lamps » mentioned in the lyrics of the 1960’s hit song by Simon and Garfunkel « ,The Sound of Silence. »

    Many people can identify with the Darkness as described, as an « old friend » he talks to once again… Just as a monastic communes with God on a daily basis, and begins to form an intimate relationship with God and the Light he brings into his world, so too, the person who comunicates with the darkness of the world on a daily basis also develops an intimate relationship… however with Darkness.. Just as a monk might frame his daily greeting and conversations with the Light of the World, as an « old friend, » so too the person trapped within the darkness of the world calls him an « Old Friend » too.

    He describes his dreams as « restless » where he walks through his life isolated, and alone.. where people talk without speaking, people hear without listening, people writing songs that voices will never share… The lyrics also further state that the « words of the prophets are written on the subway walls and in tenement halls… The words of the prohets are seen in plain sight, but people walk past them without ever reading them they are passers by for fear of disturbing the sound of silence…

    The message of the neon lights are very appealing to those who see, but the product offers only momentary satisfaction…

    We live in the world, and have to contend with the darkness … not as a friend but as a sower of confusion, restlessness, and apathy to be involved in our world to make our world a better place..

    Our hope is in the Light … our true friend…. Lead us from darkness into the Light

    The Sound of Silence
    Simon & Garfunkel, Garfunkel, …

    Hello darkness, my old friend
    I’ve come to talk with you again
    Because a vision softly creeping
    Left its seeds while I was sleeping
    And the vision that was planted in my brain
    Still remains
    Within the sound of silence
    In restless dreams I walked alone
    Narrow streets of cobblestone
    ‘Neath the halo of a street lamp
    I turned my collar to the cold and damp
    When my eyes were stabbed by the flash of a neon light
    That split the night
    And touched the sound of silence
    And in the naked light I saw
    Ten thousand people, maybe more
    People talking without speaking
    People hearing without listening
    People writing songs that voices never share
    No one dared
    Disturb the sound of silence
    « Fools » said I, « You do not know
    Silence like a cancer grows
    Hear my words that I might teach

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.