Porter le JOUG … ou la CROIX?

Man-Carrying-the-Cross-through-the-Field-900

Au temps de Jésus, quelques rabbins (parmi les plus renommés) rassemblaient autour d’eux des disciples, et il était de mise de parler de l’obéissance de ces derniers comme d’un joug accepté librement. Ce joug («attelage de bœufs», au figuré évidemment) pouvait être très pesant et même, dans certains cas, impossible à porter: par exemple, celui de certains pharisiens qui multipliaient à cœur joie les exigences tatillonnes. Jésus, quant à lui, se démarqua de ses contemporains en proposant à ses éventuels disciples un joug facile à porter: « Chargez-vous de mon joug et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur … Oui, mon joug est aisé et mon fardeau léger » (Matthieu 11, 29). L’obéissance ne nous vient pas facilement et s’avère, par conséquent, un fardeau pour qui cherche à la pratiquer; c’est pourquoi Jésus nous propose une interprétation bonifiée de cette obéissance, accompagnée d’une aide efficace (la grâce de l’Esprit Saint).

Mais qu’en est-il lorsque la croix se substitue au joug? « Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, se charge de sa croix chaque jour, et qu’il me suive. » (Luc 9, 23). Les commentateurs de ce passage notent, à bon droit, la grande difficulté pour les auditeurs de Jésus d’avoir pu comprendre, à ce moment-là, l’utilisation du mot « croix » alors que rien ne laissait soupçonner l’éventuelle crucifixion de celui qui leur parlait. Notons que le texte des différents évangiles, ayant été rédigé de nombreuses années après la mort et résurrection du Christ, reflète souvent (comme ici probablement) l’évolution de la pensée religieuse du peuple chrétien. Sous l’influence de l’Esprit Saint, donné précisément pour faire pénétrer davantage dans la vérité toute entière, les disciples ont mieux perçu au cours des années la signification profonde des paroles du Maître: ainsi, par exemple, le baptême administré initialement « au nom de Jésus » (Actes 2, 38) est-il devenu par la suite administré « au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit » (Matthieu 28, 19); et ces changements auront infiltré le texte évangélique lors de sa rédaction finale.

Aussi pouvons-nous penser que Jésus a très bien pu  inviter verbalement ses futurs disciples à se charger chaque jour de son joug (à savoir, son enseignement) et que ceux-ci par la suite auront élargi  les dimensions de ce joug à celles d’une identification au Christ dans le mystère de sa Passion.  Ce faisant, toujours sous l’influence de l’Esprit, les premiers chrétiens auront donc su réunir sous une seule image (celle de la croix à porter)  la somme des exigences évangéliques.

Et c’est ainsi que nous pouvons conclure en affirmant que suivre Jésus en portant sa croix inclut tout autant l’obligation d’accepter son enseignement (se mettre à son école)  que celle d’assumer mystiquement, avec lui et en lui, les difficultés de la vie courante. À l’exemple de Paul, élançons-nous pour saisir le Christ, ayant déjà été saisis par lui: « Il s’agit de le connaître, lui, avec la puissance de la résurrection et la communion  à ses souffrances, lui devenir conforme dans la mort , afin de parvenir si possible à ressusciter d’entre les morts. »  (Philippiens 3, 10-11)

A propos moinillon

jacques172.com
Cet article, publié dans Amour, Évangile, Dieu, Esprit Saint, Formation permanente, Inspiration, Jésus, Obéissance, Providence, Résurrection, Tradition, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Porter le JOUG … ou la CROIX?

  1. AnaStpaul dit :

    Bless you Fr Jacques – an insightful comparison. I am always hungry for such rich understanding. Thank you.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.