Trouver Dieu en nous

11

Moniale en prière (Chartreuse de Benifaça, Espagne)

La grâce du baptême est une habitation de Dieu en nous … mais combien peu de nous en profitent! Jésus disait: « Quand tu pries, retire-toi dans ta chambre, ferme sur toi la porte, et prie ton Père qui est là, dans le secret ». La prière silencieuse nous ouvre à une réelle prise de conscience de la présence de Dieu en nous. Voici comment dom Guillerand, ce contemplatif  par excellence, nous l’explique:

« En Chartreuse, les paroles que nous ne disons pas deviennent des prières. C’est là notre force et nous ne pouvons faire quelque bien que par ce grand moyen du silence. Nous parlons à Dieu de ceux auxquels nous ne parlons pas.

Il faut demander à Dieu la grâce de nous trouver au lieu de nous fuir. Se trouver, se fuir, ce ne sont que des formules. Voilà ce qu’elles signifient et dans quelle vérité plus profonde qu’elles-mêmes elles s’accordent. Il y a en nous l’objet de nos aspirations. Il y est vraiment; il y est de façon personnelle  et vivante; il y est comme un frère, un ami, un père Il s’y donne intimement et continuellement. Il est notre être vrai, la part de nous-mêmes qui n’est pas emportée à chaque instant par le flux des choses, ce qu’il y a d’immuable et d’éternel. Se trouver, c’est le trouver en soi. Cette découverte est l’oeuvre de la foi aimante. Les âmes qui aiment ont une certaine façon de croire qui les fait comme sortir d’elles-mêmes et entrer dans l’objet de leur croyance. Elles comprennent cette parole de l’Évangile: « Si quelqu’un m’aime, il observe mes commandements; et alors nous viendrons en lui et nous ferons en lui notre demeure. » Voilà où il faut nous enfuir, et où il faut nous trouver; dans la demeure de notre âme où réside Dieu. Et quand nous aurons trouvé Dieu en nous, quand nous en aurons fait le compagnon aimé de nos jours et nos heures, nous ne trouverons plus la vie si lourde et la société de nos semblables si ennuyeuse. En eux, comme en nous, nous verrons et nous aimerons Celui qui est leur vrai fond de beauté. Cette vie intérieure nous permettra également de faire du bien autour de nous. »

(Écrits spirituels, tome 2, page 171)

Cet article, publié dans Adoration, Carthusian, Cartuja, Certosa, Certosini, Charterhouse, Chartreuse, Contemplation, Dieu, Kartusija, Kloster, Silence, Vie cachée, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Trouver Dieu en nous

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.