Le recueillement comme refuge …

4d

Saint Bruno  (fondateur des Chartreux)

Qui dit recueillement dit concentration … mais aussi repos! Repos de l’âme donc, non pour s’endormir mais pour jouir davantage d’un objet contemplé. Si les moines, malgré leur retrait du monde, sentent le besoin de briser leur routine pour prendre quelques heures de recueillement, à plus forte raison les gens du monde doivent-ils faire de même. Écoutons les sages conseils de ce chartreux, expert en contemplation, qu’est dom Augustin Guillerand:

« Dieu nous ménage à chacun quelques journées de recueillement plus profond, qui sont très bienfaisantes et très douces. Même en religion, derrière les murs si complètement clos au monde, nous avons besoin de cela. Le simple mouvement de la vie use les énergies de l’âme, et le ressort spirituel arriverait peu à peu  à se détendre, s’il n’était de temps en temps retendu. C’est une des faiblesses de notre nature qu’il est bon de connaître et d’avouer. Cela nous met dans la vérité. Nous comprenons mieux la misère de notre pauvre être amoindri par la faute originelle. (…)

C’est en Jésus que nous trouvons de plus en plus la paix et la joie. « Je puis tout en celui qui me rend fort ». La confiance en Lui forme dans nos âmes comme une retraite cachée qui nous abrite et nous garde contre tous les coups de la vie. Rien ne peut nous atteindre là. Les plus grandes épreuves sont toujours du créé, par conséquent du fini et du passager, et Jésus est toujours l’Incréé, c’est-à-dire l’Immuable et l’Infini. (…) En croyant à la bonté de Dieu, nous participons à Dieu qui est la Source et le Modèle. Et alors nous voyons les choses sous un angle tout nouveau, infiniment consolant et simple. Nous les voyons; nous ne les comprenons pas … croire est un acte qui nous unit à l’activité de Celui auquel nous croyons; et quand Celui-là est l’Intelligence infinie, croire est une participation à cette intelligence, c’est donc infiniment intelligent. Voilà pourquoi la prière et la foi nous sont un refuge contre tout. »

(Écrits spirituels, tome 2, page 236 s)

Cet article, publié dans Carthusian, Cartuja, Certosa, Certosini, Charterhouse, Chartreuse, Contemplation, Dieu, Islam, Kartusija, Kloster, Prière, Psychologie, Simplicité, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.