Vous avez dit … le Christ total ?

Jesus-The-Church

Malheur au chrétien mal avisé dont l’horizon spirituel se réduirait exclusivement à  son salut éternel. Le plan de Dieu ne consiste pas à sauver les êtres humains l’un indépendamment de l’autre mais bien  « à réunir l’univers entier sous un seul chef, le Christ » (Éphésiens 1,10). Cette récapitulation de toutes choses, célestes et terrestres, en un seul Sauveur correspond au dessein bienveillant du Père; et c’est ainsi que, à la suite de saint Paul, les Pères de l’Église l’ont compris (notamment, Irénée de Lyon au 2e siècle). Aussi, en tant que croyants, devons-nous dépasser nos intérêts personnels et vivre en solidarité avec nos frères et sœurs! Écoutons à ce sujet  Isaac de l’Étoile, un abbé cistercien du 12e siècle:

« De même que la tête d’un homme et son corps constituent cet homme dans son unité, de même le Fils de la Vierge, avec les membres qu’il a élus, constitue un homme unique, et un seul Fils de Dieu. C’est le Christ total et complet, tête et corps, dont parle l’Écriture. Oui, tous les membres ensemble forment un seul corps qui, avec sa Tête, constitue l’unique Fils de l’homme. Et lui, avec le Fils de Dieu, constitue l’unique Fils de Dieu, de même qu’avec Dieu il constitue un seul Dieu. Ainsi le corps tout entier, avec sa Tête, est Fils de l’homme et Fils de Dieu, et Dieu par conséquent. D’où cette parole: Père, je veux que, de même que moi et toi nous sommes un, eux aussi soient un avec nous. C’est pourquoi, conformément à cette affirmation fréquente de l’Écriture, le corps n’est pas sans la Tête, ni la Tête sans le corps. Pas plus que la Tête et le corps ne sont sans Dieu. Tel est le Christ total. »  (Homélie pour l’Ascension).

Bienheureux donc le chrétien  qui, uni au Christ, fait siens tous les besoins de l’Église … et même ceux du monde entier. Il ne peut qu’espérer s’entendre dire à la fin de sa vie: «Heureux celui qui meurt dans le Seigneur … qu’il se repose de ses fatigues car ses œuvres l’accompagnent.»  (Apocalypse 14, 13)

Cet article, publié dans Amour fraternel, Église, Création, Dieu, Jésus, Spiritualité, Tradition, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Vous avez dit … le Christ total ?

  1. Merci infiniment pour cet article si juste ! Oui nous ne ferons pas notre salut tout seuls, ce serait tellement contraire â l’idéal chrétien qui est refus de tout égoïsme. Et ainsi devons-nous même prier pour ceux qui se sont déclarés nos ennemis et nous ont fait tant souffrir, afin que Dieu leur donne la meilleure place en Son Paradis. Lui seul connaît les secrets de l’âme et l’intensité du combat spirituel que chacun doit mener. Nous sommes tous membres de Son Corps, quels que nous soyons, et Il espère toujours en nous quels que soient nos errements !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.