En ce premier dimanche du Carême

Tissot-Temptation-675x400

(James Tissot)

En quel pays de solitude, quarante jours, quarante nuits,

Irez-vous, poussés par l’Esprit?

Qu’il vous éprouve et vous dénude!

Voyez: les temps sont accomplis

Et Dieu vous convoque à l’oubli de ce qui fut vos servitudes.

(Didier Rimaud)

Cet article, publié dans Adoration, Angoisse, Érémitisme, Détachement, Dieu, Formation permanente, Jésus, Liturgie, Paysage, Silence, Solitude, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour En ce premier dimanche du Carême

  1. Merci beaucoup pour ce merveilleux poème, dans son appel à la vraie liberté ! Oui la confiance dans le Seigneur, dans Son abîme de grâce, nous conforte dans nos petits sacrifices à l’égard des attraits du monde, qui peuvent nous égarer en vaines recherches ou en attachements inappropriés ! Laissons-nous attirer par le vrai bonheur, que nul ne peut nous ravir, car c’est un don du cœur !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.