Ce qui importe … c’est croire!

Jesus-et-la-samaritaine-b

Nous sommes souvent des êtres compliqués: nous voulons avancer dans la vie spirituelle mais à notre rythme et de notre façon. Or, Dieu n’a pas besoin de toutes ces préparations humaines … il se communique quand et comme il veut. Dans l’épisode de la rencontre de Jésus avec la Samaritaine, nous voyons cette nouvelle convertie amener une foule de ses concitoyens au Maître sans aucun autre plan d’action que l’enthousiasme partagé. Écoutons notre commentateur du 4e évangile, dom Guillerand, nous décrire la scène:

« Les Samaritains partent donc en grand nombre et, semble-t-il, déjà convaincus: «Beaucoup crurent à cause de la parole de cette femme» (Jean 4,39). Ils croient non seulement à la parole de la femme mais à Celui dont elle parle; ils croient qu’il est bien le Messie, et ils accourent dans cette conviction. C’est cette foule que le regard du Maître voit de loin comme une moisson d’âmes et qu’il montre à ses apôtres comme les prémisses des récoltes futures. Leur foi si rapide, et qui devait être sincère et vraie, le ravit. (…) Ils ne lui demandent pas d’explications; ils ne lui posent pas de questions comme ceux de Jérusalem. Ici, nulle discussion, mais seulement le mouvement des âmes qui ont trouvé un trésor et qui veulent le garder: «Ils lui demandèrent de s’arrêter chez eux.» (…) Le Messie est là; il faut en jouir. Jésus ne leur donne que deux jours. Cela lui suffit. Le temps ne compte pas pour lui, mais le don de soi. Ce qu’il peut faire en deux jours avec des âmes généreuses est inouï.

(…) Les Samaritains sont sortis, sont venus, ont entendu, et maintenant ils savent. Que savent-ils? L’évangéliste ne parle pas de l’objet des prédications parce que ce n’est pas ce qui importe. Ce qui importe, c’est de croire que Jésus est Sauveur, que tout ce qu’il dit est sanctifiant et vivifiant, c’est d’avoir l’âme ouverte à tout ce qu’il dira et d’avoir la volonté prête à réaliser tous ses désirs. »

(Écrits spirituels, tome 1, page 238 s)

Cet article, publié dans Évangile, Carthusian, Cartuja, Certosa, Certosini, Charterhouse, Chartreuse, Conversion, Désir de Dieu, Dieu, Foi, Jésus, Kartusija, Kloster, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Ce qui importe … c’est croire!

  1. Merveilleux message ! Oui en ce si beau temps de Noël, accueillons en nous le Christ dans la simplicité d’une totale confiance. Son programme est toujours celui du Bonheur, même si nous n’en avons pas la parfaite vision quand il nous faut traverser des épreuves, mais plus tard, avec le recul, on s’émerveille de la parfaite Sagesse du Père, qui ne veut que la perfection pour nous et pour le monde !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s