Le message, c’est … le messager!

thyvyt8iwg

ou, le rôle  souvent biaisé des moyens de communication.

Qui ne connaît Marshall McLuan, intellectuel canadien, fondateur des études contemporaines sur les médias. Constatant que les moyens de communication  avaient souvent plus d’importance que leur contenu, il a fait fureur dans les années 80 en forgeant cette formule: « The message is the medium » (Le message, c’est le messager). En 2017, alors que les élections présidentielles sont à la une, la question est revenue en force (soulignée avantageusement par le président Trump): Ne sommes-nous pas trop naïfs face aux moyens de communication?

Au-delà de la partisanerie évidente de certaines chaînes de télévision, je constate que la désinformation est flagrante sur internet, surtout dans les médias sociaux comme Facebook où aucune censure n’est possible sinon par le truchement des échanges d’opinion. Le résultat est, à mon humble avis, catastrophique pour qui y cherche un minimum de vérité. Je retiens en particulier ces groupuscules de chrétiens qui déforment quotidiennement et allègrement les dires du Saint-Siège sans aucun fondement réel si ce n’est  l’écho d’une interprétation journalistique imparfaite. Nos voisins américains, soit dit en passant, détiennent facilement le palmarès en ce domaine. Tous n’ont évidemment pas les moyens de s’abonner à l’édition hebdomadaire française (ou anglaise) du journal L’Osservatore Romano … une lecture qui néanmoins solutionnerait facilement et rapidement  la plupart de ces problèmes.

Il n’en reste pas moins que nous sommes littéralement écrasés par une avalanche d’affirmations de tout acabit qui envahit quotidiennement notre petit écran. Nous sommes à la merci des  verres teintés non seulement des politiciens mais aussi des journalistes, des fiscalistes, des populistes, des environnementalistes, des féministes, des racistes, et finalement … des extrémistes! Autant d’informations biaisées au départ par la pauvre nature humaine et retransmises vaille que vaille par des communicateurs dont l’agenda nous est malheureusement caché. Que Dieu nous donne de surnager, ou mieux encore, de «surfer» ce raz-de-marée … tout en nous efforçant de garder le cap sur la vérité objective qui seule mérite notre attention!

Cet article, publié dans Écriture, calme, Création, Démocratie, Dieu, Formation permanente, Monde, Opinion publique, Parole, Perplexité, Politique, Société, Temps présent, vie moderne, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.