La présence divine en notre âme

11o

 Grand cloître (Chartreuse Serra San Bruno, Italie)

 Tout être humain est un mystère à lui-même. Que dire du chrétien qui vit de Jésus et qui vit en lui? Voici ce qu’un moine chartreux, dom Augustin Guillerand, nous dit de la présence divine en notre âme:

« Que l’existence deviendrait grande et belle si nous pouvions nous tenir en contact incessant avec Celui qui est la Bonté même, qui ne peut et ne sait que se donner, et qui s’est, par le baptême, installé au fond de nos âmes pour y répandre sans cesse sa vie et sa joie! Comme tout changerait d’aspect si nous savions rejoindre, simplement de temps en temps, Celui qui a fait de nos cœurs sa résidence et qui nous invite à faire de lui-même notre demeure. (…) « Celui qui mange ma chair et boit mon sang, celui-là demeure en moi et moi en lui » (Jean 6,56). C’est un mystère sans doute! Mais l’affirmation est si claire, et il l’accompagne de tant de preuves de puissance et de vérité!

Et puis, un mystère? Qu’est-ce cela? C’est une vérité que nous ne comprenons pas. En voila une affaire! Croire sans comprendre? Mais nous ne faisons que cela, tous, tous, du matin au soir! Depuis la première respiration sortie de ma poitrine dont je ne sais pas à fond le mécanisme, et ma première pensée qui l’accompagne dont j’ignore totalement le fonctionnement, en passant par à peu près tous les mouvements de mon corps et de mon âme que les savants expliquent de façon fort différentes, et souvent fort peu et fort mal … je vis de mystère, je suis un mystère vivant à moi-même … et je ne m’arrête pas de vivre pour cela!

Le grand mystère de la présence divine en mon âme est d’un autre genre, sans doute, mais il n’est pas beaucoup plus étrange quand on sait que Dieu  est pur esprit et qu’il aime. Ce n’est pas en se touchant, en se respirant ou en se voyant que deux esprits s’unissent, c’est en ayant les mêmes pensées et les mêmes sentiments.

Prenons les pensées de Jésus, ses sentiments, ses manières d’être et d’agir, et nous lui seront unis; notre esprit ne fera plus qu’un avec le sien; il vivra en nous et nous en lui. C’est pour cela qu’il faut l’étudier! »

(Écrits spirituels, tome 2, page 181 s)

Cet article, publié dans Adoration, Amitié, Écriture, Carthusian, Cartuja, Certosa, Charterhouse, Chartreuse, Contemplation, Dieu, Eucharistie, Foi, Jésus, Kartusija, Kloster, Mystère, Spiritualité, Vie éternelle, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La présence divine en notre âme

  1. ginette therrien dit :

    Croire sans comprendre, nous ne faisons que celà du matin au soir!
    C’est vrai que ce n’est pas de tout comprendre comme le fonctionnement du corps mais ce qui importe ,c’est d’avoir la même manière d’être et d’agir du Christ!
    Merci pour ce tezte inspirant qui me donne le goût d’accueillir,d’accepter sans me demander pourquoi!
    Pas pourquoi mais commenr je traverse cette épreuve!Avec le Christ!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.