Le rôle du Pape dans l’Église

2048x1536-fit_pape-francois-vatican-rome-italie-18-septembre-2013

 « Seigneur tu sais que je t’aime… Jésus lui dit:  Pais mes brebis. » (Jean 21, 16)

Le rôle du Pape dans l’Église est double: tout d’abord,  aimer le Christ de tout son cœur et dans une mesure qui surpasse celle des autres évêques (« M’aimes-tu plus que ceux-ci? ») et puis aimer les fidèles au point de se dévouer chaque jour à leur bien-être, surtout spirituel. Le rôle du Pape, de tout Pape, est donc de paître l’Église universelle  dans l’amour et l’oubli de soi.

Il fut un temps où l’on voyait le Souverain Pontife comme au sommet d’une pyramide, alors que les évêques étaient perçus comme ses lieutenants; une fausse vision de l’Église qui fut définitivement corrigée par le concile Vatican II. Une simple lecture des évangiles et surtout du livre des Actes nous montre d’ailleurs la vie collégiale des apôtres. Les Églises orthodoxes sont elles aussi d’origine apostolique et leur séparation de Rome, tout en affaiblissant leur rayonnement, n’invalide pas leur statut d’Églises chrétiennes authentiques vivant des sept sacrements. Saint Jean-Paul II aspirait au jour où l’Église du Christ pourrait enfin respirer de ses deux poumons (l’occidental et l’oriental).

Pour ceux qui fréquentent les médias sociaux, tel Facebook, il n’est pas rare de rencontrer des groupuscules de catholiques qui mettent en doute ou critiquent ouvertement l’action du Pape François: certains se réclament des Lefebvristes, d’autres opposent superficiellement les rites de la liturgie (messe tridentine et celle plus récente) pour en déduire l’invalidité de l’un par rapport à l’autre, d’autres enfin ne prêtent attention qu’aux «secrets» des apparitions de la Vierge pour en soutirer injustement des reproches envers  l’Église actuelle, etc., etc. Dans une société aux mille visages, nous sommes donc appelés à revoir les fondements de notre foi personnelle afin de pouvoir justifier publiquement l’espérance qui nous habite.

Le rôle du Pape, dans ce domaine,  est justement de nous confirmer dans la foi des Apôtres. Sa fonction de pasteur s’exerce quotidiennement dans ses multiples interventions, discours ou gestes, qui nourrissent nos besoins de connaître la volonté de Dieu sur nous, en notre temps. Même si son charisme d’infaillibilité n’est pas toujours en cause, il ne nous est pas permis d’ignorer ses paroles qui n’ont pour but que d’enseigner les brebis que nous sommes …  « Pais mes brebis! »

Avouons que dans une société de plus en plus individualiste, il n’est pas toujours aisé d’obéir aveuglement. Mais c’est là le prix et la consolation de notre foi : « Bienheureux, disait Jésus, ceux qui croiront sans avoir vu ! » (Jean 20,29)

Cet article, publié dans Amour, Église, Évangile, Dieu, Diocèse, Esprit Saint, Foi, Jésus, Liturgie, Ministère, Orthodoxie, Parole, Temps présent, vie moderne, Vierge Marie, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le rôle du Pape dans l’Église

  1. Merci pour ce très utile rappel ! Comme nous devons remercier Dieu pour notre Pape actuel, qui nous donne tant de témoignages de son merveilleux et fidèle Amour du Christ ! Comme ses actes paraissent tellement refléter les exigences évangéliques ! Comme il sait magnifiquement nous exhorter, et les jeunes en particulier, à grandir toujours plus avant dans une foi vivante !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.