Dom Guillerand et la notion de Dieu

 

Montrieux-2

Le grand cloître de la Chartreuse de Montrieux (France)

Le vrai contemplatif ne peut que s’intéresser à Dieu. En chartreuse, dom Guillerand n’a fait que cela (sans pour autant oublier l’œuvre de Dieu qu’est la création, et spécialement ses frères et sœurs en humanité). Voici ce qu’il écrit sur ce qui distingue Dieu de tous les autres êtres intelligents ou inanimés:

TRANSCENDANCE  DIVINE

« A-t-on dit ce qu’est Dieu? On a dit seulement ce qu’il n’est pas. C’est tout ce que l’on peut faire. Nous ne devons pas nous en plaindre; nous devons nous en féliciter. Car définir un être c’est indiquer ses limites: Dieu n’a pas de limites, il est l’Infini. Cela doit nous ravir et éternellement cela nous comblera. Nous pourrons le contempler sans fin, et sans fin nous découvrirons en lui des perfections et des beautés nouvelles, et sans fin il nous apparaîtra aussi inconnu, aussi inexploré et aussi attrayant que si l’œil de nos âmes, agrandi par la clarté du ciel, se levait sur lui pour la première fois.

Dieu est, et c’est tout ce qu’il est. (…) En disant cela, on le distingue de tout. Être est sa forme, être est son nom. C’est le nom qu’il s’est donné à lui-même: «Je suis celui qui suis». Les autres êtres sont tels et tels; lui, il est tout simplement, il est l’Être même! Si peu que j’ajoute à ce nom je le définis, je lui donne des limites, je le borne. Voilà la grandeur unique de Dieu, voilà ce qui le met en dehors de tout, différent de tout, sur des hauteurs où il n’y a place que pour lui, où il demeure seul. Longtemps ce mot (Celui qui est) m’a déconcerté, il m’aveuglait par sa lumière; maintenant, il m’éblouit, mais je ne puis pas l’exprimer, il est trop grand pour mes mots, il les déborde tous et les fait éclater. »

(Écrits spirituels, tome 2, page 257)

Cet article, publié dans Adoration, Carthusian, Certosa, Certosini, Charterhouse, Chartreuse, Contemplation, Dieu, Kartusija, Kloster, Spiritualité, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Dom Guillerand et la notion de Dieu

  1. Merci pour ce si bel article ! Dieu, c’est l’Amour qui nous emplit parfois et nous rend si parfaitement libre et si totalement heureux !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.