Le sommet de la Création

th (6)

 … et le Verbe s’est fait chair …

« Voici la nuit,

L’immense nuit des origines,

Et rien n’existe hormis l’Amour,

Hormis l’Amour qui se dessine;

En séparant le sable et l’eau,

Dieu préparait comme un berceau

La Terre où il viendrait au jour.»

(Didier Rimaud)

Cet article, publié dans Annonciation, Arts, Création, Dieu, Fra Angelico, Incarnation, Jésus, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le sommet de la Création

  1. Merci infiniment pour ce magnifique poème, si rafraîchissant dans sa pureté de source !

    J'aime

  2. Oui, Didier Rimaud a un immense talent, mais un grand merci à vous pour faire connaître ce beau poème si joliment illustré ! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.