Intermède cartusien (1): la Grande Chartreuse

La Grande Chartreuse est la maison-mère de l’Ordre des Chartreux. Elle fut fondée en 1084 par Bruno et six compagnons non loin de la ville de Grenoble, dans le massif montagneux de Chartreuse (d’où le nom attribué à la fondation). Six ans plus tard, en 1090, Bruno fut appelé à  Rome, auprès du pape Urbain II, et ne devait plus revenir en France. Il fonda un second ermitage au sud de l’Italie (Calabre) où il mourut en 1101. Vers 1127, le prieur de la Grande Chartreuse mit par écrit les coutumes pratiquées par les moines et ces Statuts devinrent par la suite la règle officielle de l’Ordre qui prit naissance officiellement en 1140 lors du premier chapitre général. Voici donc quelques photos de ce vénérable monastère qui se passent de commentaires (il suffit de pointer sur certaines images pour obtenir quelques renseignements; de plus un clic vous obtient un agrandissement ):

Cet article, publié dans Adoration, Érémitisme, Carthusian, Certosa, Certosini, Charterhouse, Chartreuse, Détachement, Dieu, Kartusija, Monachisme, Monastery, Prière, Silence, Solitude, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.