Vivre coupés de l’Église locale ?

maxresdefault

La pandémie actuelle nous a obligés, bien malgré nous, à vivre éloignés de nos rencontres paroissiales habituelles. Serait-ce là une nouvelle façon de vivre notre baptême ? Notre prière personnelle est-elle appelée à prendre le pas sur la prière liturgique ? En tant qu’ermite urbain, ma vie de prière revêt une grande importance puisqu’elle est la raison d’être de mon style de vie. Se pose alors la question: qu’en est-il de ma pratique religieuse, de mes liens avec l’Église locale? Peut-on vivre sur terre séparé de l’Église ou tout au moins éloigné de la vie sacramentelle? La réponse est évidemment NON. Dans l’ordre actuel des choses, le Christ s’associe toujours l’Église, son Épouse bien-aimée, qui l’invoque comme son Seigneur et qui passe par lui pour rendre son culte au Père éternel. Voici comment s’exprime à ce sujet le concile Vatican II:

« Le Christ est toujours là auprès de son Église, surtout dans les actions liturgiques. Il est là présent dans le sacrifice de la messe; dans la personne du ministre, car « celui qui s’offre maintenant par le ministère des prêtres, est celui-là même qui s’offrit alors lui-même sur la croix. » Il est présent surtout sous les espèces eucharistiques. Il est là présent par sa vertu dans les sacrements au point que, lorsque quelqu’un baptise, c’est lui qui baptise. Il est là présent dans sa parole, car c’est lui qui parle tandis qu’on lit dans l’Église les Saintes Écritures. Enfin il est là présent lorsque l’Église prie et chante les psaumes, lui qui a promis: Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux. (…) Par suite, toute célébration liturgique, en tant qu’oeuvre du Christ prêtre et de son Corps qui est l’Église, est une action sacrée par excellence, dont nulle autre action de l’Église ne peut égaler l’efficacité au même titre et au même degré. » (Constitution sur la Liturgie, 7)

Il s’en suit que si ma prière personnelle est importante et digne de louange, il n’en demeure pas moins que tout doit se faire en liaison avec l’Église locale qui est comme la garante de l’authenticité de mon charisme. Ma prière est une chose, la prière officielle ou liturgique de l’Église en est une autre car cette dernière est une  » action sacrée par excellence « . L’Église m’est nécessaire ! Gloire soit à Dieu et à son ineffable Providence qui a tout prévu pour que chaque croyant puisse s’épanouir dans le giron de cette communauté qu’est l’Église, Corps Mystique du Christ.

A propos moinillon

jacques172.com
Cet article, publié dans Adoration, Amour fraternel, Église, Érémitisme, Désir de Dieu, Dieu Père, Diocèse, Esprit Saint, Incarnation, Jésus, Liturgie, Pédagogie divine, Prière, Sacerdoce, Solitude, Temps présent, vie moderne, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Vivre coupés de l’Église locale ?

  1. AnaStpaul dit :

    The problem is when the Lord’s own ministers shut the doors in the face of the their flock.
    When his own ministers, bow and prostrate themselves to the new god in worship – that god some call government.
    When his own ministers refuse entry to some who will not bend the knee to the local idols.
    Can this be true?
    Where are our Saints – who refused idol worship and died Martyrs’ deaths in such persecution?

    J’aime

    • moinillon dit :

      Idolatry is one thing, obedience to temporary sanitary laws is another. The Church doesn’t live in a vacuum, I guess , and I can hear saint Paul and saint Peter asking the faithful to be good citizens in a pagan society,

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.