Savoir écouter

12-770x468

Dans notre société impatiente, il n’est pas rare de rencontrer des interlocuteurs qui commentent nos paroles sans avoir vraiment écouté ce que nous disions. Et cela, malheureusement, s’avère également de nous à l’occasion … et à notre plus grande confusion! L’écoute de l’autre exige une certaine humilité: « je n’ai pas réponse à tout et j’aurais intérêt à écouter ce que l’autre a à me dire ». Facile à comprendre, plus difficile à mettre en pratique! Car l’humilité n’est pas uniquement un truc pour bien converser, c’est avant tout une vertu, c’est-à-dire une habitude enracinée dans l’être intime et qui dénote une certaine sagesse. Les vrais humbles ne courent pas les rues!

Il m’a été donné, récemment, d’en faire l’expérience. À un ami de Facebook qui avait présenté son interprétation personnelle (et un peu farfelue, avouons-le) d’un texte biblique, je crus bon lui signifier ma désapprobation. Quelle ne fut pas ma surprise, le lendemain, de le voir retirer son texte en avouant avoir besoin de le retravailler. Humilité, sérénité, simplicité … tout était au rendez-vous!

« J’écoute: que dira le Seigneur Dieu? » (psaume 85, 9). Qu’est-ce que la contemplation, le silence monastique, sinon une écoute du Seigneur? Écouter pour comprendre. La Vierge Marie ressassait en elle-même les faits et paroles de son Fils pour y découvrir leur sens profond (Luc 2, 19). Saint Paul invitait les chrétiens à renouveler leur jugement et à discerner la volonté de Dieu dans leur vie de chaque jour (Romains 12, 2); un discernement qui  présuppose une écoute et une certaine réflexion. Le chrétien doit donc écouter de ses deux oreilles, à savoir, non seulement avec prudence et humilité mais aussi avec ce don reçu qu’est la Foi.

Contemplata aliis tradere (transmettre aux autres les fruits de la contemplation) avaient comme devise les premiers religieux Dominicains. Ces frères prêcheurs ne faisaient que suivre le conseil du Christ: « Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le au grand jour; et ce que vous entendez au creux de l’oreille, proclamez-le sur les toits » (Matthieu 10, 27). En effet, toute écoute chrétienne authentique ne peut que devenir missionnaire et apostolique.

A propos moinillon

jacques172.com
Cet article, publié dans Amour fraternel, Écriture, calme, Contemplation, Dieu, Foi, Humilité, Islam, Jésus, Joie, Marie, Ministère, Psychologie, Sérénité, Silence, Simplicité, Temps présent, vie moderne, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.