L’Église dans la tourmente

OIPFTZRFSFA

Entendons-nous … il ne s’agit pas de tourmente réelle mais médiatique. Le dernier livre du cardinal Sarah (en collaboration avec le pape émérite) n’est que le dernier épisode d’une longue liste de demandes d’éclaircissement sur des déclarations pontificales mal transmises par les moyens de communications. Le problème n’est certainement pas la foi solide et très catholique du Pape François mais plutôt une certaine ambiguïté venant d’un manque d’explications adéquates et exploitée par une presse partisane.

Sans revoir toute l’histoire de la papauté depuis 2000 ans, il suffit de la regarder depuis Pie XII pour constater la saine alternance entre pape cérébral et contemplatif et pape humble et engagé: ainsi Pie XII sera-t-il suivi par Jean XXIII, Paul VI par les deux Jean-Paul, Benoît XVI par François. Une belle et enrichissante complémentarité! Ne soyons donc pas surpris si le pape François n’a pas les charismes de son prédécesseur mais d’autres qui sont bien à lui et qui lui permettent de faire un certain ménage ecclésial, de se sentir libre envers certaines prises de positions traditionnelles et de jeter des ponts avec des groupes jusqu’ici ignorés ou laissés pour compte. Citant l’un de ses confrères jésuites, le regretté cardinal Martini, François déclarait récemment que l’Église catholique affichait un retard de 200 ans dans plusieurs domaines; déclaration apte à faire frémir les nostalgiques de l’époque préconciliaire!

Il n’en demeure pas moins que certaines réflexions du pape actuel concernant, par exemple, l’homosexualité, les divorcés-remariés, le dialogue inter-religieux, le célibat des prêtres dans l’Église latine, sans oublier la fameuse «Pachamama», mériteraient d’être plus amplement expliquées aux simples fidèles, incapables de vérifier par eux-mêmes de leur authenticité et de leur correcte signification.

Je termine par la citation d’un évêque belge: « Jamais il ne faut attaquer le Pape; au contraire il nous faut toujours respecter sa personne et sa mission. Mais il est permis et il s’impose parfois de lui demander humblement des éclaircissements » (Mgr Léonard, archevêque émérite de Bruxelles).

A propos moinillon

jacques172.com
Cet article, publié dans Amour fraternel, Angoisse, Église, Dieu, Foi, Formation permanente, Humilité, Ministère, Monde, Obéissance, Opinion publique, Orthodoxie, Perplexité, Société, Temps présent, Tradition, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’Église dans la tourmente

  1. AnaStpaul dit :

    Well put and I 100% agree.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.