Avons-nous vraiment le désir du Ciel?

220px-Saint_Augustine_and_Saint_Monica

Nous sommes rendus à la toute fin de l’année liturgique. L’Église nous invite à méditer sur le triomphe final du Bien sur le Mal, sur le Jugement général  et sur l’éventualité  de notre propre mort. Notre espérance, à nous chrétiens, n’est pas de ce monde mais réside en Dieu lui-même. Chaque jour, nous demandons au Père que son règne vienne … alors pourquoi certains sont-ils craintifs face à la mort? C’est la question que se pose ce grand évêque de Carthage, saint Cyprien (+258), qui vivait durant les grandes persécutions romaines. Écoutons-le:

« Nous sortons de ce monde trop souvent par contrainte et nécessité, non par une libre obéissance. Et nous attendons de Dieu les honneurs de la récompense céleste, alors que nous venons à lui de mauvais gré! Pourquoi demandons-nous dans la prière que le règne des cieux vienne, si nous prenons un tel plaisir à la captivité de la terre? Pourquoi insistons-nous par des supplications répétées pour que le jour du règne se hâte, si nos plus grands désirs et nos vœux les plus ardents sont pour servir ici-bas le démon, plutôt que pour régner avec le Christ? Puisque le monde hait le chrétien, pourquoi aimes-tu celui qui te hait, au lieu de suivre le Christ, qui t’a racheté et qui t’aime? (…)

Nous devons considérer, mes frères bien-aimés, et méditer continuellement que nous avons renoncé au monde, que nous passons ici-bas provisoirement comme des étrangers et des voyageurs. Accueillons avec joie le jour qui fixe à chacun son véritable domicile, qui nous délivre de ce monde et de ses filets pour nous rendre au Paradis et au Royaume. Quel exilé ne serait pas pressé de rentrer dans sa patrie? Un grand nombre de ceux que nous aimons nous y attendent; une immense foule de pères, de fils, de frères nous désirent. Ils sont déjà sûrs de leur propre salut, et encore inquiets du nôtre. Quel bonheur partagé, pour eux et pour nous, de nous revoir, et de nous embrasser! Quel bonheur , dans ce royaume céleste, de ne plus craindre la mort! Quelle félicité parfaite et perpétuelle, de vivre pour l’éternité! (…)

Hâtons-nous de les rejoindre, frères bien-aimés, par un désir plein d’impatience. Que Dieu voie en nous cette pensée; que le Christ découvre cette résolution de notre âme et de notre foi. Il nous donnera d’autant plus largement sa gloire que nous l’aurons plus fortement désirée. »   (Traité sur la condition mortelle de l’homme, CSEL 308-314)

A propos moinillon

jacques172.com
Cet article, publié dans Angoisse, Église, Bonheur, Cieux, Désespoir, Désir de Dieu, Dieu, Espérance, Foi, Joie, Monde, Spiritualité, Vie éternelle, vie moderne, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Avons-nous vraiment le désir du Ciel?

  1. Alain Raynaud dit :

    Bonjour cher moinillon.
    Je commente rarement mais j’apprécie souvent.
    Ce commentaire venant de nos grands anciens à travers les âges m’interpelle et me pose question.
    En effet pour reprendre une citation plus contemporaine, tant que l’homme sera mortel il ne sera jamais décontracté (Woody Allen). La vie éternelle est l’une des espérances que nous donne la foi, et la foi nous est donnée. Je dirai que si nous sommes sur le chemin, mais que cette foi est cherchée et non trouvée, comment rester serein ?
    Merci et à bientôt
    Alain

    Aimé par 1 personne

    • moinillon dit :

      La foi nous est offerte … mais il nous revient de l’accepter et de la faire fructifier. Trop de gens, aujourd’hui comme hier, se disent chrétiens mais ne vivent pas de leur foi. La patience de Dieu nous invite à une certaine transformation (cf Romains 12, 2) … à nous de la faire.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.