Cet être fascinant qu’est DIEU

ring_of_fire_by_joshc4494-d55ki47

« Gott ist tot » (Dieu est mort), cette affirmation de Nietzsche (1882) aura eu ses heures de gloire, au 20e siècle, avec la théologie de la mort de Dieu propagée par quelques cercles protestants de l’Allemagne et de l’Amérique du Nord. Au dire de cette théologie athée, Dieu serait sans visage et s’identifierait au règne de la justice et de l’amour. Laissant de côté ces errements malheureux, qui ont quand même marqué notre société moderne et fait de nombreuses victimes, écoutons plutôt l’auteur inspiré du livre de la Sagesse qui affirme sans ambages: «Dieu se laisse trouver par ceux qui ne le tentent pas, il se révèle à ceux qui ne lui refusent pas leur foi» (Sagesse 1,2).

Dieu se laisse trouver! Il se dévoile pour notre plus grand bonheur car, au dire de saint Jean (17,3), la vie éternelle consiste à le connaître lui le seul vrai Dieu et celui qu’il a envoyé Jésus Christ. La foi en un Dieu personnel est à la base non seulement de notre religion mais aussi du Judaïsme et de l’Islam. Bienheureux les chrétiens qui en font l’expérience … car le contraire serait dangereux: affirmer  cette foi sans vraiment s’impliquer à la suite du Christ. La prière quotidienne, unie à la pratique des bonnes oeuvres, conduit à discerner l’existence de Dieu et son amour pour nous. Révélation d’ailleurs promise aux disciples fidèles: « Celui qui m’aime sera aimé de mon Père, et moi aussi je l’aimerai et me manifesterai à lui » (Jean 14,21).

Et quelle est cette manifestation sinon que « Dieu est amour » (1Jean 4,8)? N’est-ce pas là ce qui ressort de toute l’histoire du salut telle que racontée dans les Saintes Écritures? Un Amour qui partage l’existence (par la création), la connaissance (par la révélation), l’amitié (par les alliances), la miséricorde (par l’Incarnation rédemptrice), la providence (par l’adoption filiale) et finalement, la vie éternelle (par la vision béatifique).  L’Amour divin ne semble pouvoir faire autre chose que de partager!

À ce Dieu qui est commencement et fin de toutes choses, à Celui qui nous regarde avec tendresse et  nous enveloppe de sa providence, à cet Être qui peut sembler mort bien que toujours vivant, à lui la Gloire pour les siècles des siècles, amen!

Cet article, publié dans Adoration, Évangile, Création, Dieu, Dieu Père, Foi, Incarnation, Miséricorde, Mystère, Pédagogie divine, Révélation, Société, Vie éternelle, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Cet être fascinant qu’est DIEU

  1. Merci beaucoup pour ce bel article avec ses références indispensables à l’Ecriture, qui nous donne à connaître tant de réalités de Dieu, c’est-à-dire tant de manifestations de Son infini Amour ! Mais il est bien vrai aussi que nous sommes également appelés à bénéficier, chacun de nous, de l’expérience de Dieu. Il suffit de se mettre en route, de s’unir à Lui par la prière ! Qu’elle est grande la liberté de Dieu, qui parfois nous fait la grâce, la surprise, dans une joie ineffable, de nous faire partager Son intimité ! Et nous savons bien alors qu’il n’est pas de plus grand bonheur au monde que Lui !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.