D’où la vérité me viendra-t-elle?

arcabas_emmaus

La rencontre d’Emmaüs (selon  Arcabas)

Je mettais la main récemment sur un tabloïd «très catho» qui se distingue par ses reportages un peu naïfs sur les révélations de toutes sortes, visions et secrets, concernant surtout la fin du monde: lecture amusante mais combien vide de contenu théologique. Dans notre société super médiatisée, ces fausses nouvelles risquent de voler la vedette au message authentique de l’Évangile. Voici ce qu’en pensait déjà au 16e siècle un religieux espagnol, Jean de la Croix, docteur de l’Église (que l’on fête aujourd’hui, 14 décembre):

« Dieu qui jadis, tant de fois et de tant de manières, avait parlé à nos pères par les prophètes, en ces jours qui sont les derniers, nous a parlé par le Fils » (Hébreux 1,1-2). L’Apôtre nous apprend ainsi que Dieu est devenu en quelque sorte muet. Il n’a plus rien à nous dire, puisque ce qu’il disait jadis en déclarations séparées, par les prophètes, il l’a dit maintenant de façon complète, en nous donnant le tout dans le Fils.

Concluez-en que désirer, sous la Nouvelle Loi, visions ou révélations, ce n’est pas seulement faire une sottise, c’est offenser Dieu, puisque par là nos yeux ne sont pas uniquement fixés sur le Christ , sans chercher chose nouvelle.

Dieu en effet pourrait répondre: Je vous ai dit tout ce que j’avais à dire, par la Parole qui est mon Fils. (…) Fixez les yeux sur lui seul, car en lui j’ai tout établi, en lui j’ai tout dit, tout révélé, et vous trouverez là bien plus que tout ce que vous désirez et demandez.

Depuis le jour où je descendis sur lui, avec mon Esprit, au mont Tabor, en disant: « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis ma complaisance: écoutez-le », j’ai cessé toutes mes anciennes pratiques d’enseignement, de réponses, et je lui ai confié cette mission. (…) C’est pourquoi, si quelqu’un reprend l’ancienne méthode (utilisée dans l’Ancien Testament) demandant que je lui parle, que je lui révèle quelque chose, c’est comme s’il demandait de nouveau le Christ, et plus de doctrine de foi que je n’en ai donné. (…) Non, il ne faut plus vous adressez à moi par désirs de visions et de révélations: retenez-le bien, tout se trouve déjà réalisé en Jésus et infiniment plus. »

(La montée du Carmel de saint Jean de la Croix, Desclée de Brouwer, 150-161)

Cet article, publié dans Adoration, Arts, Écriture, Désir de Dieu, Dieu, Dieu Père, Esprit Saint, Foi, Incarnation, Inspiration, Jésus, Orthodoxie, Révélation, Spiritualité, Temps présent, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour D’où la vérité me viendra-t-elle?

  1. Certes tout ce que nous pouvons connaître de Dieu nous est révélé en la personne de Jesus-Christ, c’est-à-dire pour nous à travers le témoignage des Evangiles, mais aussi par Sa Présence car bien qu’invisible à nos yeux de chair il est avec nous jusqu’à la fin des temps. De même que l’Esprit-Saint. Ainsi la Sainte Vierge lors de ses Apparitions ne cesse de nous exhorter à la prière. Et il est vrai que ce coeur à coeur avec le Christ est essentiel car il nous instruit infiniment et Dieu s’y manifeste selon son bon plaisir et dans la surprise, même s’il est vrai que la beauté de la priere est dans le don à Dieu, et non dans l’attente de ces « consolations » qui sont toujours données par surcroît

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.