Tel un brouillard qui se déchire

mac-os-x-snow-leopard-summit-wallpaper_1920x1200_62

 et laisse émerger une cime …

Personne, hormis certains artistes, n’aime le brouillard car il nous cache les éléments essentiels de la vie courante: en effet, nous avons été créés avec des yeux et il nous paraît essentiel de nous en servir. Dans le domaine spirituel, les auteurs n’ont pas manqué de faire allusion à cette demi-obscurité qui tantôt cache tantôt éclaire nos convictions les plus profondes: mystère du Créateur qui a voulu que nous le cherchions à tâtons durant toute notre vie.

Il aurait été si facile pour Dieu de nous créer dans la pleine vision de Lui-même … mais alors, où aurait été notre mérite de le reconnaître et de le choisir comme Commencement et Fin de toutes choses? Même les anges, ces esprits supérieurs, n’ont pu obtenir la béatitude céleste sans devoir passer par une épreuve … épreuve cruciale mais combien valorisante. Et il en va ainsi pour nous, êtres mi-charnels et mi-spirituels. Même si notre épreuve ne dure que quelques années (le temps d’une vie sur terre), elle peut nous mériter une destinée éternelle:« J’estime en effet. dit saint Paul, que les souffrances du temps présent ne sont pas à comparer à la gloire qui doit se révéler en nous » (Romains 8, 18).

De plus, malgré notre petitesse, il faut bien avouer que nous avons quelques avantages sur les Esprits célestes: tout d’abord la possibilité de changer d’orientation, de regretter nos erreurs passées, puis cet atout de taille qu’est l’Incarnation: car ce n’est pas dans une nature angélique que le Verbe s’est incarné mais bien dans la nôtre! Objets de la Miséricorde divine, nous avons été gratifiés d’un frère, d’un ami, devenu par la suite notre sauveur, notre époux et notre tête. Sachons donc profiter du temps qui nous est alloué pour nous efforcer d’aller plus loin que les apparences:

« Tel un brouillard qui se déchire

Et laisse émerger une cime,

Ce jour nous découvre, indicible,

Un autre jour que l’on devine. »

(Hymne liturgique)

Cet article, publié dans Amitié, Angoisse, Évangile, Conversion, Désespoir, Dieu, Foi, Incarnation, Jésus, Miséricorde, Montagne du Seigneur, Paysage, Pédagogie divine, Poésie, Rédemption, Souffrance, Vie éternelle, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Tel un brouillard qui se déchire

  1. Oui réjouissons-nous de ce temps d’épreuves, accueillons-les dans la joie, dans la confiance, sachant qu’elles nous construisent peu à peu dans cette amitié du Seigneur près de laquelle tout fardeau paraît léger ! C’est dans la profondeur de notre relation à Dieu que nous grandissons dans la joie ! Combien plus a souffert le Sauveur de toute humanité, rien que pour nous, pour nous tous, ses créatures de la Terre ! Comme Il a fait de la Croix le plus beau des triomphes, l’extrême de la générosité !

    Aimé par 1 personne

    • moinillon dit :

      Profitons de ce temps … car, au Ciel, nous ne pourrons plus aimer Dieu dans la souffrance!

      J'aime

      • Qui sait ? Peut-être serons-nous expédiés en purgatoire. Et il vaut mieux avoir son purgatoire sur la terre au dire de grands saints. Mais la pensée d’être un jour auprès de Dieu est d’une joie infinie. Il ne tient qu’à nous d’œuvrer pour notre purification et celle de tous, dans le cœur à cœur avec Dieu et le service des autres !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.