Et en attendant …

th (2)

« L’attente de la Terre nouvelle ne doit pas diminuer mais plutôt exciter le souci de cultiver notre terre. » (Vatican II, L’Église dans le monde de ce temps)

« Heureux ceux que Dieu a placés

Dans une terre à travailler

En y tenant une espérance !

L’œuvre de Dieu n’est pas finie ;

Au long des jours, au long des nuits,

Il fait lever dans le silence

l’Arbre aux oiseaux, l’Homme Jésus,

Pour que son Règne soit connu. »

(Didier Rimaud)

Cet article, publié dans Création, Dieu, Espérance, Temps présent, Travail, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Et en attendant …

  1. Merci beaucoup pour ce beau poème de Didier Rimaud ! Oui que s’élève l’arbre aux oiseaux, le chant de nos vies, dans la musique de Sa très sainte volonté, que l’oeuvre des jours soit harpe de Sa joie !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.