La nouvelle et incroyable RÉALITÉ

CUERPO DE CRISTO

Dans l’évangile du 3e dimanche de l’Avent, Jésus fait l’éloge de Jean le Baptiste en affirmant sans ambage qu’il est le plus grand des prophètes, tout en ajoutant un bémol qui nous intéresse au plus haut point : « Parmi ceux qui sont nés d’une femme, personne ne s’est levé de plus grand que Jean le Baptiste ; et cependant, le plus petit dans le royaume des Cieux est plus grand que lui » (Matthieu 11, 2-11). Il nous faut bien comprendre cette affirmation qui, à première vue, semble dévaluer le mérite et la sainteté de ce grand prophète. Il est clair que ce dernier est très grand aux yeux de Dieu et qu’il nous dépasse en mérite et en sainteté mais, n’ayant pas eu le privilège d’être intégré au Corps du Christ comme chacun de nous (par le baptême chrétien), il lui manque cette appartenance à l’Église, nouvelle réalité établie par la mort-résurrection de Jésus et par le don communautaire de l’Esprit saint ! Le plus petit des chrétiens est donc, du point de vue de l’union au Christ, plus à envier que tous les justes de l’Ancien Testament qui ont profité de la grâce accordée miséricordieusement mais dans une mesure moindre que nous.

Nouvelle réalité voulue de toute éternité par le Dieu trois fois saint ! Au début de sa lettre aux Éphésiens, Paul nous fait part de sa vision de l’Église avec Jésus comme Tête mais aussi comme Fils en qui nous sommes aimés de toute éternité, par qui nous sommes enfants de Dieu, de qui nous recevons la vie par le don de l’Esprit … le Christ appelé à récapituler en lui-même toute la création, mystère dont nous vivons tous sans pour autant être capables d’en saisir les dimensions (hauteur, largeur, profondeur).

Pie XII, le pape de mon adolescence, a écrit l’encyclique Mystici Corporis Christi en 1943 (en pleine guerre mondiale) justement pour relever le courage des croyants persécutés en décrivant l’Église, dans la ligne de saint Paul, comme « Corps mystique de Jésus-Christ », une communauté organique dont la tête est le Christ. Ce concept de l’Église a été repris par Vatican II dans la constitution dogmatique Lumen Gentium. Notons que si ce Corps est appelé « mystique », c’est qu’il n’est pas uniquement physique (ni uniquement spirituel) mais surnaturel. Ce Corps du Christ, l’Église catholique, est celui que nous connaissons en 2022, avec ses grandeurs et ses blessures … cette Église toujours aimée de Dieu malgré ses membres pécheurs … pourquoi ? Parce qu’il voit déjà en elle le triomphe de son Amour !

Soyons reconnaissants à Dieu pour cette Église, si facilement dénigrée par nos contemporains, mais qui demeure cette réalité nouvelle qui nous rassemble depuis 2000 ans. N’ayons garde d’oublier que ce Corps mystique du Christ, animé par l’Esprit, est en quelque sorte notre milieu de vie destiné, lui-aussi, à la gloire éternelle, Amen !

A propos moinillon

jacques172.com
Cet article, publié dans Amitié, Amour fraternel, Angoisse, Église, Baptême, Contemplation, Désir de Dieu, Dieu, Dieu Père, Espérance, Esprit Saint, Foi, Humilité, Jésus, Joie, Miséricorde, Monde, Mystère, Opinion publique, Péché, Rédemption, Saintes Écritures, Société, Solidarité, Temps présent, Tentation, Vie éternelle, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour La nouvelle et incroyable RÉALITÉ

  1. mapas42 dit :

     »parmi ceux qui sont nés d’une femme , personne ne s’est levé de plus grand que Jean le Baptiste et cependant, le plus petit dans le Royaume des Cieux est plus grand que lui  » cette phrase m’a toujours interrogée

    Le Christ, cependant est bien né d’une femme! Et il est quand même bien,  »plus grand que lui !!! »

    J’aime

    • moinillon dit :

      Le Christ est dans le Royaume évidemment et non en dehors (comme Jean).

      J’aime

      • mapas42 dit :

        Même a’partir ‘ de sa naissance ? Pardon si ma réflexion est  »naïve ou sotte mais je la pose quand même…
        Donc ? À sa naissance …. Le Christ, enfant des hommes, nourrisson, naît aussi petit qu’un être humain….mais il est toujours  »Fils de Dieu, l’un de la Trinité  » c’est pour cela qu’il est plus grand que Jean le Baptiste et qu’aucun homme »
        La  »grandeur » dont il est question n’est pas selon l’âge, l’intelligence , l’instruction….ou rien de ce qui est  »humain » il s’agit que, étant homme au regard des homme il est  »Dieu » …
        Me vient ceci…  »Il ne retint pas jalousement le rang qui l’égalité à Dieu .. »

        Enseignement de l’Ėglise 😌

        Aimé par 1 personne

  2. moinillon dit :

    La réponse est peut-être plus simple : Le Christ parle des personnages avant lui (sous l’Ancienne Alliance) et donc qui ne font pas partie du Royaume dont il est le fondateur.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.