Car éternel est son amour !

main-divine-don-croix1

Depuis la révolution sexuelle des années soixante, de nombreux catholiques se sont éloignés de la pratique religieuse vu leur situation matrimoniale irrégulière; d’autres se sont laissés aller à une méfiance exagérée envers une Église qui leur apparaissait déconnectée; d’autres encore sont tombés dans la drogue et toutes sortes d’addictions entraînant un éloignement certain de la vie chrétienne. Dans une société permissive où l’avortement, l’orientation sexuelle, le suicide assisté et l’éducation scolaire ouverte à tout vent deviennent monnaie courante, les jeunes, surtout ceux qui souffrent de l’absence parentale, n’arrivent plus à se retrouver. Que de blessés de la vie en 2019!

Dieu aurait-il tourné le dos à ses brebis éparpillées? Malgré les apparences contraires, la réponse est un NON retentissant! « L’appel et les dons de Dieu sont sans repentance », affirme clairement l’apôtre Paul (Romains 11, 29), car rien ne peut nous séparer de l’amour de Dieu qui est, rappelons-nous, un amour ÉTERNEL. « Une femme oublie-t-elle l’enfant qu’elle nourrit … même s’il s’en trouvait une, moi je ne t’oublierai jamais » (Isaïe 49, 15). Le Créateur nous a aimé jusqu’à mourir pour nous, en Jésus son Fils bien-aimé. Cette offrande de Jésus sur la croix demeure un sommet dans l’histoire du salut et rien ne saurait effacer ce pardon général offert à tous les humains. Hélas, encore trop de chrétiens croulent sous le poids de leurs fautes en oubliant que  leurs nombreux péchés sont déjà pardonnés. Car si le Seigneur a demandé à Pierre de pardonner à son frère 70 fois 7 fois (c’est-à-dire toujours), à plus forte raison doit-il lui-même pratiquer ce qu’il recommande! Rappelons-nous également que l’Église de Vatican II nous a fait passer d’une pratique pénitentielle tatillonne et culpabilisante à une rencontre plus relaxe où le confesseur confirme l’état pardonné du pénitent repenti. La démarche devient ainsi  moins fébrile  et plus mature!

« À vous qui cherchez Dieu, vie et bonheur » (Psaume 69, 33). La religion chrétienne est une religion de libération et de joie, une religion qui espère contre toute espérance car elle n’est pas fondée sur la perfection de la créature mais sur celle de Dieu: un Père extraordinaire dont l’amour ne saurait s’éclipser  …  car il est éternel.

Cet article, publié dans Amour, Angoisse, Bonheur, Dieu, Dieu Père, Joie, Optimisme, Paix, Pardon, Rédemption, Temps présent, vie moderne, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Car éternel est son amour !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.