Le sacrement de l’union

th (1)

En ces jours qui précèdent la Fête-Dieu (ou fête du Saint Sacrement du corps et du sang du Christ), il convient de se renouveler dans la contemplation de ce mystère eucharistique qui est comme l’apprentissage de notre future vie céleste: s’offrir totalement à Dieu, dans un acte d’amour rendu possible par l’union au Verbe incarné.

Dans notre monde pressé, le temps semble manquer pour réfléchir longuement sur les réalités célestes … et pourtant nous ne cessons pas d’être enfants de Dieu. Voici un extrait d’homélie sur la beauté spirituelle qui nous habite, homélie rédigée par un écrivain syrien hors pair qu’on a surnommé  « la harpe du Saint-Esprit »:

« Lorsque le soleil entreprend sa course, les mortels commencent leur travail; fais de nos esprits, Seigneur, une belle demeure pour ce jour qui ne connaît pas de déclin. Accorde-nous de voir en nous-mêmes la vie apportée par la résurrection, et que rien ne détourne nos esprits de tes beautés. Imprime en nous, Seigneur, la trace de ce jour, qui ne dépend pas du mouvement et de la course du soleil, en nous donnant de te rechercher assidûment.

Par tes sacrements, puissions-nous t’embrasser chaque jour en te recevant dans notre corps. Rends-nous capables d’expérimenter en nous-mêmes la résurrection que nous espérons. Nous avons caché ce trésor dans notre corps avec la grâce du baptême; que ce trésor s’enrichisse encore à la table de tes sacrements. Donne-nous la joie de ta grâce. Nous recevons ton mémorial dans ton banquet spirituel; puissions-nous le posséder effectivement lors du renouvellement futur. Puissions-nous comprendre à quelle beauté nous sommes appelés, en découvrant cette beauté spirituelle que ta volonté immortelle fait éclore au sein de la mortalité elle-même. (…) Ton plan divin, ô notre Sauveur, préfigure le monde de l’Esprit; accorde-nous de le parcourir comme il convient à l’homme spirituel. Ne prive pas notre âme, Seigneur, de ta manifestation spirituelle et n’éloigne pas de nos membres la chaleur de ton amour. »  (Homélie de saint Éphrem, † 373, docteur de l’Église)

Cet article, publié dans Adoration, Baptême, Dieu, Esprit Saint, Eucharistie, Foi, Liturgie, Poésie, Providence, Sérénité, Vie éternelle, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le sacrement de l’union

  1. Merci infiniment de nous donner à partager ce si beau texte ! Pensons au bonheur que représente pour nous l »Eucharistie, cette participation au Banquet céleste, qui dès ici-bas a capacité de nous faire vivre de l’Esprit ! Comme tout devient simple et tellement facile, quand Il vient en nous ! Puissions-nous toujours comprendre combien l’union à Lui nous donne force et courage, dans les tâches de notre pèlerinage terrestre ! Il est tellement dommage de nous laisser accaparer par les beautés terrestres, alors que les beautés divines sont infiniment plus belles et rendent tellement heureux !

    Aimé par 1 personne

  2. Louise Cardin dit :

    C’est vraiment avec une belle aisance que vous nous dévoilez les mystères divins. J’aime vous lire parce que c’est facile à comprendre tout en étant d’une profondeur infinie. Vous êtes un précieux instrument de Dieu

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.