Plaisirs ou Bonheur … un choix à faire!

earthquake-in-prison-color

Paul et son compagnon chantent les louanges de Dieu  (Actes 16,25)

Tout être humain désire le bonheur car il en va de notre aspiration la plus fondamentale: le plus saint des hommes comme le plus abjecte désire être heureux et … le plus longtemps possible. De tout temps, mais surtout à notre époque matérialiste, nombreux sont ceux qui croient pouvoir l’obtenir en accumulant les plaisirs: plaisirs du corps, plaisirs des possessions matérielles, plaisirs des divertissements,  et surtout plaisirs d’avoir beaucoup d’argent. Et pourtant, malgré cette convoitise (rarement assouvie) le bonheur ne semble pas être au rendez-vous! Oublions les accros du sexe, du jeux et de la drogue, oublions également ceux qui, impatients de bonheur, se décident d’y parvenir par des moyens frauduleux mais qui, tôt ou tard, tombent dans le piège qu’ils ont eux-mêmes creusé; rappelons tout simplement ces nombreux consommateurs qui se résignent à vieillir devant leur écran de télévision,  oublieux du pauvre Lazare qui gît à leur porte. Rien de bien inspirant!

Toute autre est la vie de cette foule de petites gens, moins visibles certes car ne faisant pas les manchettes mais bien présentes dans notre société. À l’exemple des Apôtres, ces personnes ont su mettre leur ambition première dans le respect de la Volonté divine. Ce sont des croyants et des croyantes qui ont misé sur le Christ, sur sa parole et ses promesses de vie éternelle. Des gens qui, arrivés la fin de leur vie, peuvent se retourner allègrement pour la contempler avec une certaine fierté; des personnes qui ont fait confiance à Dieu et qui, après avoir eu  la sagesse de semer (souvent dans les pleurs), ont maintenant le bonheur de récolter dans la joie.

En ce temps de Carême, l’occasion nous est donnée de réexaminer notre choix de vie. Suis-je pour moi seul … ou suis-je pour les autres? Suis-je rivé aux plaisirs … ou au bonheur lui-même? Ais-je la patience de semer et la force d’aller de l’avant? Ais-je, comme saint Paul dans sa prison, assez de Foi pour voir la main de Dieu derrière mes difficultés et garder mon moral? Autant de questions à se poser pour qui cherche le vrai bonheur.

Cet article, publié dans Amour, Évangile, Baptême, Bonheur, Désespoir, Détachement, Dieu, Foi, Liturgie, Monde, Mystère, Opinion publique, Pédagogie divine, Souffrance, Temps présent, Vie éternelle, vie moderne, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Plaisirs ou Bonheur … un choix à faire!

  1. Merci pour ce bel article. L’action de Dieu dans nos vies est inattendue. Qui semble perdant connaît peut-être une joie plus profonde et plus durable que celui qui serait uniquement soucieux de son bien-être et de ses plaisirs, dans une course sans fin. Le bonheur de Dieu est de donner et de se donner, et sans doute aussi le nôtre, car nous avons été créés à Son image. Que le Carême soit pour nous l’occasion d’aimer de l’Amour même de Dieu, de cet Amour purifié qui est pure gratuité.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.