Marthe et Marie

Au lendemain de la canonisation de mère Teresa de Calcutta et en prévision de celle de sœur Élisabeth de la Trinité le 16 octobre prochain, il nous reste à discerner  les fruits que nous pouvons en recueillir: deux exemples de fidélité radicale à Dieu, tant  dans le service du prochain que dans celui de la prière. Action et contemplation! Les deux femmes ont vécu leur vocation chrétienne à l’intérieur d’une institution religieuse mais chacune avec la grâce spéciale qui lui avait été répartie: l’une a vécu 87 ans et devint rapidement par son action caritative une légende vivante et une figure planétaire, l’autre n’a vécu que 26 ans, à Dijon (France), dont les 5 dernières  années dans l’obscurité du Carmel de la ville. Mystères de prédestination!

Marthe et Marie. (Luc 10, 38 ss) Ces deux sœurs habitaient le village de Béthanie, en Judée, et recevaient quelques fois Jésus dans leur logis. Marthe, maîtresse de maison, s’activait aux tâches ordinaires mais sa jeune sœur, plutôt que de l’aider, préférait écouter ce que Jésus avait à dire. On connaît la suite de l’histoire: Marie, au dire de Jésus, avait effectivement choisi la meilleure part car c’était là l’essentiel. Par la suite, les deux femmes se sont avérées de fidèles disciples, chacune unissant l’action à la contemplation.

La canonisation de mère Teresa de Calcutta et celle à venir de sœur Élisabeth de la Trinité remettent en lumière l’importance d’une action missionnaire fondée sur la foi et la prière; sans ce fondement, l’action risque de déraper en devenant une belle entreprise altruiste sans lendemain. Dans une société trop souvent oublieuse des pauvres et de ses devoirs religieux, Teresa et Élisabeth auront été et demeurent des rappels de l’essentiel du message de Jésus: aimer Dieu de tout son cœur  et aimer son prochain comme soi-même!

Cet article, publié dans Adoration, Amour, Évangile, Compassion, Contemplation, Dieu, Foi, Jésus, Miséricorde, Moniales, Spiritualité, Trinité, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Marthe et Marie

  1. Merci infiniment pour cet article si juste ! Oui comme la contemplation pousse à l’action ! Et comme cette action est d’autant plus féconde qu’elle est nourrie par la contemplation ! C’est ainsi que dans un même Amour de charité s’unissent l’amour de Dieu et celui du prochain !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.