La pièce manquante

th-31

Tout au long de ma vie de prêtre, j’ai souvent eu l’occasion de rencontrer des personnes qui transpiraient la paix et la joie ; on sentait en elles ce parfum propre aux êtres unifiés intérieurement, on y soupçonnait une force d’âme que rien ne pouvait ébranler. Par contre, j’ai également rencontrer de ces personnes à qui il manquait cette synthèse de vie ; des êtres compliqués, tantôt en recherche tantôt  dans un état d’indifférence qui frôlait le désespoir.

Pourrais-je oublier le père X, confrère de noviciat, compagnon d’étude à Rome, prêtre ami qui malheureusement devait sombrer un jour dans l’ésotérisme et plus particulièrement dans un engouement indéfectible pour la Cosmogonie d’Urantia. Je le revois assis au restaurant, en compagnie d’anciens confrères, tenant en main ce fameux livre de la secte et essayant en vain de nous y intéresser. Après des déboires financiers sérieux, des querelles de famille, deux conjointes, il termina sa pauvre vie dans la solitude et la misère, abandonné de tous y compris des membres de sa secte.

La pièce manquante ? De toute évidence, c’était la foi ! Et j’entends ici la vraie foi, celle qui nous met en communion avec le vrai Dieu et non avec une image fabriquée au gré de nos convoitises. On ne peut inventer Dieu … lui seul peut nous parler de lui-même et il l’a fait merveilleusement par la Création mais surtout par la Révélation telle que transmise par l’Ancien et le Nouveau Testament. On ne peut blâmer Dieu d’avoir été chiche envers nous !

Se priver de la foi chrétienne, c’est se priver de la paix intérieure et se condamner à tourner en rond, perdre beaucoup de temps, du temps qui malheureusement ne reviendra plus. Je prie souvent pour mon ami, le père X, mais que de belles choses il aurait pu accomplir s’il avait conservé la foi.

« Tu nous a faits pour Toi, Seigneur, et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose en Toi! »  (Saint Augustin)

A propos moinillon

jacques172.com
Cet article, publié dans Adoration, Amitié, Angoisse, Ésotérisme, Création, Désespoir, Désir de Dieu, Dieu, Foi, Humilité, Incarnation, Jésus, Joie, Ministère, Miséricorde, Monde, Mort, Paix, Prêtrise, Révélation, Sacerdoce, Sérénité, Souffrance, Spiritualité, Temps présent, vie moderne, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour La pièce manquante

  1. Antoine Jeannine dit :

    Excellent ! et comme c’est bien vu ! merci Jacques.

    Aimé par 1 personne

  2. AnaStpaul dit :

    I see these around me so often – especially those who have never been graced by the Catholic Faith.
    South Africa is riddled with Calvinists, who, although they were taught that if they belong to that sect they are predestined for glory, without doing anything, not even submitting to obedience of the Commandments and Counsels of God. still they flounder in the depths of despair.
    And then there are the Atheists – more and more of these, who laugh at those who believe …. in fairies and miracles, they say.

    Aimé par 1 personne

  3. Bruce Herbert dit :

    (traduction en francais ici-bas)

    The missing piece often is we can think that we are acting in good faith, with pure intentions, in our naive efforts to help others. However, it is only by internalising the critical reflection of the very person we are trying to help, or of a person, we trust or confide in that we can realise that our effort to help a person was completely UNHELPFUL. We can so delude ourselves by thinking that our homilies, our words and our actions are helping others… when they actually are NOT helpful at all.

    To actually find the « missing piece » within us will cause us to question our ego, our judgement our self-confidence and our motivations for helping others, and even question our faith. This is not easy to do. We may even come to realise that we are not helping others as we naively thought we were.

    This may even be the beginning of our spiritual growth when we realize that we do not have the personal and spiritual qualities to « help others » grow in their spiritual lives. We need to seek the missing piece before we can find it.

    EN FRANCAIS

    La pièce manquante est souvent que nous pouvons penser que nous agissons de bonne foi, avec des intentions pures, dans nos efforts naïfs pour aider les autres. Cependant, ce n’est qu’en intériorisant la réflexion critique de la personne même que nous essayons d’aider, ou d’une personne en qui nous avons confiance ou en qui nous nous confions, que nous pouvons réaliser que notre effort pour aider une personne a été complètement INUTILE. Nous pouvons tellement nous leurrer en pensant que nos homélies, nos paroles et nos actions aident les autres… alors qu’en réalité, ils ne sont PAS du tout utiles.

    Trouver réellement la « pièce manquante » en nous nous amènera à remettre en question notre ego, notre jugement, notre confiance en soi et nos motivations pour aider les autres, et même à remettre en question notre foi. Ce n’est pas facile à faire. Nous pouvons même réaliser que nous n’aidons pas les autres comme nous le pensions naïvement.

    Cela peut même être le début de notre croissance spirituelle lorsque nous réalisons que nous n’avons pas les qualités personnelles et spirituelles pour « aider les autres » à grandir dans leur vie spirituelle. Nous devons chercher la pièce manquante avant de pouvoir la trouver.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.