Le rôle immense du Baptiste

jean-baptiste-desert-james-tissot

Jean l’évangéliste, au dire de dom Guillerand, avait une grande dévotion et envers le Baptiste et envers la Vierge Marie: les deux, remplis de lumière, furent ainsi placés l’un au début et l’autre à la fin de son évangile. Mais laissons la parole au chartreux:

Il vint comme témoin, pour rendre témoignage à la Lumière

(Jean 1, 7)

« Tout ce que saint Jean dira de cet autre Jean a un caractère très particulier. On y devine un respect, une admiration, l’impression d’une grandeur à part, et en même temps le besoin de le distinguer de la seule grandeur dont son évangile est rempli. Jean-Baptiste est témoin de la Lumière; il est envoyé pour dire aux hommes: « La voilà ». Son rôle est immense. Il situe très haut celui qui en est chargé, et qui s’en est acquitté magnifiquement.

Pour montrer la Lumière, il faut la connaître; il faut être éclairé par elle. Il faut qu’elle se soit montrée, qu’elle ait enfanté son image dans cet envoyé; il faut qu’il soit un « fils de la Lumière ». Il faut ensuite qu’il ait le courage de l’affirmer. Or le monde où doit retentir cette affirmation est occupé par les ténèbres. Entre ce monde et ce témoin, c’est la lutte. Le témoin devra ne pas en avoir peur mais l’affronter. Jean l’évangéliste a vu rayonner au front de cet homme-témoin l’éclat de la Lumière. Il l’a connue en lui et par lui, avant de la reconnaître en elle-même. Le Baptiste a joué à son égard son rôle si grand, et il a trouvé en lui une âme qui a fait accueil à son témoignage. Des rapports en sont nés qu’on sent profonds, impérissables, des rapports dans cette lumière.

Le Baptiste au début, Marie au terme, Jésus emplissant l’un et l’autre et illuminant tout, voilà l’évangile de Jean, expression parfaite de son âme si vraie. Un mot fait le lien entre tous, qui les montre à leur place: « Jean rend témoignage à la Lumière afin que tous crussent par lui ». Jean parle pour unir les âmes à la Lumière. Il la montre pour qu’on la voie et qu’on l’accueille. Marie joue le même rôle. L’évangéliste a reçu des deux (Marie, Jean) et il reporte sur l’un et l’autre toute la tendresse qu’il a pour Lui. Il les voit dans cette lumière qu’ils lui ont donnée, et il les aime dans l’amour qu’ils ont produit en lui. Il est lié à la Lumière par la foi qui est la réponse de l’âme à son rayon répandu en elle. Ce lien de la foi, voilà ce que Jean-Baptiste veut produire, voilà ce que la Lumière attend quand elle s’offre; voilà ce que l’évangéliste nous redira tout au long de son écrit. Ainsi en méditant ces lignes du Prologue, j’y découvre de plus en plus tout ce qui suivra; et dans tout ce qui suivra, si j’en poursuivais longtemps une étude cordiale, j’y verrais toute vérité et toute vie. L’évangéliste, en écrivant ce Prologue ou en le dictant (ou tout simplement en le prêchant chaque jour, toujours le même et avec la même simplicité profonde) y découvrait, lui, ces perspectives qui vont se perdre à l’infini.

Il n’était pas la Lumière mais le témoin de la Lumière

(Jean 1, 8)

Encore là Jean répète sa pensée; il la fait pénétrer en la répétant; il révèle l’importance qu’il attache à cette remarque. Il emprunte très probablement cette remarque à Jean-Baptiste qui, le premier, la répétait sans cesse, se défendait de prendre une place réservée à Celui qu’il précédait. Comme ces hommes-là savent mettre tout et tous à leur place! C’est la vérité … et la vraie humilité. Ils parlent clair; ils agissent fort; ils se dressent devant le bien pour le défendre, devant le mal pour le condamner. Rien ni personne ne leur fait peur. Mais devant Dieu ils s’effacent, ils s’abaissent, ils disparaissent de toutes leurs forces pour que seul il apparaisse et agisse en eux. »

(Écrits spirituels, tome 1, page 106 ss)

A propos moinillon

jacques172.com
Cet article, publié dans Amitié, Amour, Évangile, Carthusian, Cartuja, Certosa, Certosini, Charterhouse, Chartreuse, Chartreux, Contemplation, Désir de Dieu, Détachement, Dévotion mariale, Jésus, Kartusija, Kloster, Marie, Révélation, Verbe, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le rôle immense du Baptiste

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.