Le moment sacré par excellence

03e(Transfiguration)

Continuant son commentaire sur la messe, dom Augustin Guillerand en arrive donc au point central du sacrifice eucharistique: la consécration du pain et du vin. Tel que prévu, le chartreux s’y attarde un peu plus longtemps que pour les autres parties de la messe. Voici donc la première moitié de sa méditation:

«  Voilà, Jésus, le moment sacré par excellence, le moment divin où vous venez à nous! Mais comment venez-vous?  Que se passe-t-il alors sur l’autel? J’ose à peine y penser. C’est si étrange et si grand, cette transformation subite du pain et du vin en votre Corps et votre Sang, cette présence réelle de votre infinie Beauté sous les apparences banales de substances matérielles si communes … et cette immolation mystérieuse qui, là sous mes yeux, renouvelle sans fin, partout et pour tous le grand drame du Calvaire!

Malheureusement, quand je songe à cela je ne sais pas me plonger dans la foi qui fait voir. Je voudrais comprendre, je cherche des explications, des comparaisons … Combien j’ai tort! Ce mystère dépasse la raison, mais qu’il est doux au cœur! N’est-ce pas tout simple qu’un Amour tout-puissant ne soit pas arrêté par ce qui limite nos faibles tendresses? Vous m’aimez! Voilà toute l’explication de ces mystères. Elle me suffit délicieusement. Vous vous transformez  pour prendre ma forme et vous rapprocher de moi; vous vous immolez parce que des fautes nous séparent et que l’immolation les efface; vous venez me rejoindre jusqu’en l’abîme de toutes mes misères pour me faire remonter avec vous jusqu’au sommet glorieux de votre sainteté.

Ces démarches de votre amour peuvent surprendre uniquement ceux qui n’entendent rien à l’amour. Mais quiconque a goûté la joie de se sacrifier pour des aimés les comprend et les admire. La Crèche, la Croix, l’Autel, ce sont les étapes qui vous ont conduit jusqu’à nos cœurs. La Crèche vous a fait à notre taille; la Croix vous a broyé et pétri pour vous rendre plus accessible; l’Autel vous fait nourriture qu’on assimile. »

(Écrits spirituels, tome 2, page 123)

A propos moinillon

jacques172.com
Cet article, publié dans Adoration, Amour, Église, Carthusian, Cartuja, Certosa, Certosini, Charterhouse, Chartreuse, Contemplation, Désir de Dieu, Dieu, Eucharistie, Foi, Incarnation, Jésus, Kartusija, Kloster, Liturgie, Mystère, Spiritualité, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le moment sacré par excellence

  1. AnaStpaul dit :

    Such an immense mystery!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.