Il faut savoir attendre …

12-770x468

La vie chrétienne est essentiellement faite d’attentes de toutes sortes car le processus de conversion commencé au baptême demande du temps … beaucoup de temps! On n’y peut rien car c’est ainsi que la Providence en a décidé: l’image de Dieu dans l’homme ne peut être rétablie qu’au prix d’une longue collaboration à l’action du Christ Sauveur. « Si le Christ t’a racheté au Calvaire sans ton aide, disait saint Augustin, par contre il ne te sauvera pas sans ta collaboration ». Cette longue collaboration s’impose pour pouvoir séparer le vrai du faux, le disciple authentique du disciple superficiel, l’ami sincère de l’ami intéressé.

Nous voilà donc obligés de patienter! Ce problème n’est pas nouveau car dès l’Ancien Testament les justes désiraient être immédiatement récompensés de leurs peines. Les premiers chrétiens n’étaient pas tellement différents: la vue des persécutions les horrifiaient car ils y voyaient les impies triompher dans leurs desseins maléfiques. Et nous? Comment voyons-nous les actes terroristes de nos jours??

Voici comment s’exprime à ce sujet, dans une homélie, un ecclésiastique du 2e siècle: « Il ne faut pas non plus laisser troubler notre esprit parce que nous voyons les méchants dans la richesse , et les serviteurs de Dieu dans l’angoisse. Ayons la foi, mes frères et mes sœurs: le combat que nous menons est l’épreuve que nous impose le Dieu vivant, et nous luttons dans la vie présente pour être couronnés dans celle qui vient. Parmi les justes, aucun n’a recueilli un fruit précoce; il faut savoir attendre. Si Dieu donnait immédiatement aux hommes justes leur récompense, ce serait bientôt un marché que nous pratiquerions, et non le culte de Dieu. Nous aurions l’apparence de la justice en recherchant non pas la religion mais notre profit. Et c’est pourquoi le jugement divin frappe la personne qui n’est pas vraiment juste et l’accable d’entraves. Au Dieu unique et invisible, au Père de vérité qui nous a envoyé le Sauveur pour nous conduire vers l’immortalité, qui nous a manifesté par lui la vérité et la vie céleste, à Lui la gloire pour les siècles des siècles. Amen. »  (Homélie d’un  anonyme du 2e siècle, PA 1, 206-210)

Cet article, publié dans Angoisse, Dieu, Foi, Jésus, Mystère, Pédagogie divine, Providence, Société, Temps présent, Tuerie, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Il faut savoir attendre …

  1. Qu’il est beau notre pèlerinage de purification sur cette terre ! Certes que de difficultés et d’entraves, mais l’Amour du Dieu Vivant nous porte ! Certes c’est parfois insupportable, pensons-nous, mais dans Sa grande Sagesse, le Seigneur ne nous soumet jamais à des épreuves plus grandes que ce que nous pouvons supporter. Il sait exactement comment nous permettre de progresser, tout au long de notre cheminement, même si nous ne comprenons pas ! Et certes quel Bonheur dans notre infinie Confiance dans le Seigneur !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.