Le résultat ou … l’effort?

c18bg-chart

Atelier de couture (Grande Chartreuse, France)

La maladie de notre temps, et même de tous les temps, c’est de se regarder et de se comparer! Nous hésitons à nous prendre tel que nous sommes … en oubliant que les personnes sont différentes et que nos efforts d’amélioration doivent tenir compte de cette diversité fondamentale. Voici ce que conseille à un ami notre cher mentor en la matière, dom Augustin Guillerand:

« Il ne faut pas oublier que, malgré tous les traitements et tous les efforts, nous sommes et resterons des êtres divers. Nous ne devons pas nous mettre en face des autres et vouloir être ce qu’ils sont. Le faire serait employer le moyen infaillible de devenir un être apparemment parfait et … parfaitement nul!

Je t’en prie: ne cherche pas à être ni supérieur ni inférieur à la moyenne. Cherche à être toi et à réaliser la plénitude de ta vie, sans te soucier de devenir un sommet de la communauté humaine. Regarde avec beaucoup de calme tes qualités, tes défauts, tes tendances et tes possibilités; puis, avec les moyens dont tu disposes, dans les conditions d’intelligence, de volonté, de sensibilité, d’étude, de facilités ou de difficultés de vie, selon les forces et les circonstances, fais valoir tes talents.

Ce qui compte n’est pas le résultat mais l’effort. J’ajoute tout de suite que le résultat, dans une échéance plus ou moins lointaine, vient à peu près toujours payer l’effort. J’ajoute surtout: au point de vue définitif et suprême qui est le vrai (malheureusement très peu envisagé et apprécié), le résultat correspond toujours à l’effort, et Dieu, qui enregistre à chaque instant celui-ci, établira un jour une balance parfaitement égale entre les deux. »

(Écrits spirituels, tome 2, page 202)

Cet article, publié dans Angoisse, Carthusian, Cartuja, Certosa, Certosini, Charterhouse, Chartreuse, Dieu, Kartusija, Kloster, Paix, Psychologie, Société, Spiritualité, Travail, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le résultat ou … l’effort?

  1. Merci infiniment pour ce si bel article ! Oh oui qu’importent nos qualités et nos défauts, et ceux des autres ! Nous sommes tous en chemin, et nous n’avons qu’un seul modèle, le Christ ! Faisons Lui confiance pour nous modeler à Sa guise, en nous unissant toujours plus à Lui. Là est le Bonheur : sentir la Vie du Christ en nous ! Nous sommes si peu de chose, et si peu capables par nous-mêmes, alors qu’avec le Christ tout devient tout de suite plus simple, plus facile !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.