Dom Guillerand nous parle du «Notre Père»

c18lg-chart

Rencontre fraternelle à la Grande Chartreuse (France)

Comme tout vrai contemplatif, dom Guillerand se plaît dans les prières simples et courtes car l’attention se porte ainsi  plus facilement sur l’objet visé. Dans une conférence donnée aux frères convers de son monastère, voici comment ce moine chartreux aborde l’explication de la  prière enseignée par Jésus, le Notre Père:

« L’oraison dominicale, le Pater, est la prière parfaite, la prière par excellence, la prière qui résume toutes les autres. Elle établit entre l’âme et Dieu un rapport qui est proprement et véritablement la vie éternelle.

Quand nous prononçons bien ce simple mot «Père», quand nous y mettons bien toute la richesse de sens qu’il comporte, quand , en le prononçant, nous nous tenons bien détournés de tout ce qui n’est pas lui et tout tournés vers lui seul, quand nous voyons bien par la foi le mouvement de ce Père qui verse sa vie et son être en notre âme, qui y grave ses traits, qui nous fait fils, à son image et à sa ressemblance, quand nous accueillons avec amour  ces traits, quand, en un mot, nous nous donnons comme il se donne, il est certain, absolument certain, que les trois Personnes de la Sainte Trinité sont là, en nous, que la félicité infinie qui est cette vie même est participée par notre âme, sous un voile, sans doute, le voile de la foi, mais, encore une fois, très réellement, et il faut y penser.

Et c’est pourquoi, une âme, si elle y est attirée par la grâce, peut se contenter de cette prière, et même, ce qui est évidemment plus rare et exceptionnel, s’en tenir au premier mot qui dit tout. Le divin Maître, cependant, en dictant cette prière, en a ajouté d’autres, non pour le changer ni pour le compléter, mais pour le mettre en une lumière plus vive. »

(Écrits spirituels, tome 2, page 26)

Cet article, publié dans Évangile, Carthusian, Cartuja, Certosa, Certosini, Charterhouse, Chartreuse, Contemplation, Dieu, Dieu Père, Islam, Kartusija, Kloster, Prière, Trinité, Vie éternelle, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Dom Guillerand nous parle du «Notre Père»

  1. Oh merci infiniment pour ce si bel article, qui nous rappelle toute la joie que nous devons mettre dans cette prière divine ! Car quelle gratitude infinie pour Celui qui fait de nous des Fils, de l’unique Père, Maître éternel de l’univers, nous désormais frères du Christ, et comme tels promis à jouir infiniment du Bonheur infini de l’Amour infini ! Nous, si humbles créatures, appelés à la Gloire de la Très Sainte Trinité qui n’est qu’Amour ! Combien sont vaines, nos tentations terrestres !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.