Nous sommes tous en orbite de quelque chose!

leo

Le Seigneur Jésus est venu sur terre pour nous guérir de nos faiblesses et nous réorienter définitivement vers notre Créateur et Père. À ceux et celles qui lui font confiance, il enlève de leur cœur, ou du moins atténue, cette  tendance égocentrique qui est la leur pour les ouvrir à autres choses. Avouons-le, malgré toute notre bonne volonté, nous demeurons souvent en orbite de nous-mêmes … et ce, même dans notre vie de prière. Voici ce qu’en écrivait déjà, au 3e siècle, un saint évêque du nord de l’Afrique qui devait par la suite verser son sang pour le Christ:

« Avant tout, le Christ, Docteur de la paix et Maître de l’unité, n’a pas voulu que la prière soit individuelle et privée, comme si l’on ne priait que pour soi. Nous ne disons pas « Mon Père qui est aux cieux », ni « Donne-moi aujourd’hui mon pain de ce jour ». Chacun ne demande pas pour lui seul que sa dette lui soit remise, qu’il ne soit pas soumis à la tentation et qu’il soit délivré du Mal. Notre prière est publique et communautaire, et quand nous prions, ce n’est pas pour un seul, mais pour tout le peuple, car nous, le peuple entier, nous ne faisons qu’un. (…) Nous voyons les Apôtres prier ainsi avec les disciples, après l’Ascension du Seigneur: D’un seul cœur, ils participaient fidèlement à la prière, avec quelques femmes et Marie, la mère de Jésus, et avec ses frères. D’un seul cœur, ils participaient fidèlement à la prière: l’assiduité en même temps que la concorde de leur prière montrait que Dieu, qui fait habiter dans sa maison, ceux qui ont un seul cœur, n’admet dans sa demeure éternelle que ceux qui prient d’un seul cœur. » (Commentaire de saint Cyprien, évêque de Carthage, sur la Prière du Seigneur, 8-9)

Cette réflexion de Cyprien nous invite à revaloriser nos rencontres paroissiales et diocésaines; nous sommes les membres du Christ et nous ne pouvons agir spirituellement qu’en union avec lui,  la Tête. Cette réflexion souligne également l’importance de toutes ces vies humaines consacrées à la prière officielle de l’Église ( l’Office divin ) dans les Ordres contemplatifs. Et finalement, en tant que chrétiens destinés à la vision céleste, posons-nous encore la question: Sommes-nous habituellement en orbite de Dieu ou en orbite de nous-mêmes?

Cet article, publié dans Adoration, Église, Contemplation, Dieu, Jésus, Prière, Solidarité, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Nous sommes tous en orbite de quelque chose!

  1. Merveilleux article ! Oui la plus belle prière, celle qui agrée le plus à Dieu, est la divine Eucharistie, prière communautaire par excellence, offerte avec le monde entier ! Oui la grande famille humaine ne devrait former qu’un seul coeur uni au Christ ! Comme cela devrait nous aider à pardonner ceux qui se sont déclarés nos ennemis ! Car eux aussi sont enclos dans la divine Miséricorde de Dieu, passionnément aimés, puisque le Christ a donné sa vie pour tous, sans exception !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.