Vous avez dit … ermite urbain ?

images (6)

Carnet d’un ermite urbain. Qui dit «ermite» dit éloignement de tout, qui dit «urbain» dit le contraire … alors, contradiction? Disons que des nuances s’imposent. On peut être éloigné de tout et demeurer quand même dans une ville; je pense à une recluse montréalaise, Jeanne LeBer, dont le procès diocésain en vue de la canonisation a été ouvert le 28 octobre dernier.

Ce blog s’adresse donc à tous les chercheurs de Dieu quels qu’ils soient, avec une attention spéciale aux personnes chrétiennes qui désirent aller plus loin dans leur quête de l’Absolu. Dans un monde où la religion est de plus en plus marginalisée, il est normal qu’une certaine réaction se fasse jour du moins sur le plan individuel. Ne pas rougir d’être catholique, voilà déjà un pas dans la bonne direction; chercher à connaître Celui qui est à l’origine de  tout et dont le Nom est Amour, voilà qui répond à une soif personnelle qui mérite d’être assouvie, autant que faire se peut, en ce bas monde.

Ce Carnet ne se veut pas soupape d’un exhibitionnisme ou d’un narcissisme refoulé mais tout simplement une mise en commun d’expériences acquises en la matière. Un bref coup d’œil  sur la page À propos peut s’avérer utile à ce sujet. Le visiteur sera peut-être intrigué par l’accent mis sur la spiritualité des moines chartreux; c’est que je la trouve personnellement plus appropriée à nous diriger vers l’essentiel selon leur devise SOLI DEO , pour Dieu seul! La gratuité dans notre vie spirituelle est encore à découvrir pour nous occidentaux qui désirons avant tout  des résultats tangibles. Dieu est et demeurera toujours le grand Mystère … l’Origine et la Fin de tout, Celui dont la connaissance est source de joie éternelle. Je termine par ce cri de cœur de l’apôtre Paul:

«Au Roi des siècles, au Dieu immortel, invisible et unique, honneur et gloire pour les siècles des siècles. Amen»  

Cet article, publié dans Érémitisme, Dieu, Monachisme, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Vous avez dit … ermite urbain ?

  1. Soli Deo, belle devise ! Car ne Lui sommes-nous pas destinés de toute éternité ? Peut-être sommes-nous inévitablement appelés à reconnaître qu’Il est la seule voie pour le bonheur véritable et durable. Comme tout devient léger avec Lui, en Lui ! Plus secourable qu’une mère Il nous a laissé la merveille de l’Eucharistie. Et Sa Mère est notre Mère, attentive, qui vient guider nos pas, parfois si maladroits, vers Lui. Quelle ne doit pas être notre reconnaissance pour tant de bienveillance !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.